« Factuel », le média très à droite parrainé par Christine Kelly, au bord de la fermeture

Le fondateur de « Facteur » annonce que les médias en ligne doivent fermer
Factuel Le fondateur de « Facteur » annonce que les médias en ligne doivent fermer

Factuel

Le fondateur de « Facteur » annonce que les médias en ligne doivent fermer

MÉDIAS – Lancés il y a un an et employant une douzaine de journalistes, les médias en ligne Factuelen cessation de paiement, « devrait arrêter », a indiqué ce lundi 22 avril son fondateur, Stéphane Simon. Le site compte un millier d’abonnés payants, bien loin des 10 000 attendus. Un repreneur est toutefois espéré.

« Dans (un) contexte difficile pour les médias, Facteur Media n’a pas réussi à convaincre un lectorat suffisamment large et récurrent pour poursuivre son destin »indique qui est le principal actionnaire dans un communiqué, confirmant une information du Figaro.

« A la multiplication d’informations abondantes, peu ou non vérifiées, délivrées gratuitement, s’ajoute depuis plusieurs mois une guerre massive des prix des abonnements aux médias d’information qui détruit la valeur, l’image »déplore celui qui a aussi créé la revue souverainiste en 2020 Front populaire avec le philosophe Michel Onfray, ainsi que des médias vidéo locaux Néo avec le journaliste Bernard de la Villardière.

Les faits avaient « mise sur des informations d’investigation factuelles, ni militantes ni partisanes »» précise Stéphane Simon, également producteur de télévision pour Thierry Ardisson, marqué à droite. « Nous espérons pour l’avenir qu’il y aura un repreneur et que la marque pourra continuer à vivre »déclare Stéphane Simon à Figaro.

A sa création, le média était parrainé par deux journalistes : la présentatrice de CNews Christine Kelly et la consultante police-justice de BFMTV Dominique Rizet. En décembre 2023, sept mois après le lancement, Christine Kelly annonce son départ Factueldéjà fragilisée par les difficultés économiques.

Voir aussi sur HuffPost :