Faut-il vraiment craindre une invasion de nuisibles pendant les JO ?

DÉCRYPTION – Les flux touristiques générés par la concurrence pourraient accroître les risques de contamination… et créer un nouvel épisode de paranoïa dans la capitale.

C’est l’un des scénarios les plus redoutés à l’approche des Jeux olympiques : une infestation massive de punaises de lit. L’automne dernier, la découverte de ces créatures dans certains cinémas, mais aussi dans les transports en commun, a plongé la France dans un climat de psychose généralisée… avant d’apprendre enfin que ces informations relayées en masse sur les réseaux sociaux participaient en réalité à une opération de déstabilisation. orchestré par le Kremlin dans le but de perturber le bon déroulement des Jeux. « Le buzz de l’automne dernier ne correspondait à aucune augmentation des contaminations dans les hôtels », assure Véronique Siegel, présidente de la branche hôtellerie de l’UMIH.

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous en reste 85% à découvrir.

Voulez-vous en savoir plus?

Débloquez tous les objets immédiatement.

Déjà inscrit? Se connecter

Quitter la version mobile