Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

Fitzgibbon maintient son soutien au Blue Basket

Le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, continue de croire à l’utilité du Panier Bleu, même si ce dernier est sans direction depuis deux mois et que l’engouement pour l’achat local semble s’estomper. hors d’haleine.

« Le Panier bleu est un site transactionnel (…) Il a toujours été un complément à ce que voulaient faire les commerçants. Si les entreprises s’organisent de plus en plus seules, avec ou sans l’aide de l’Etat, comme cela semble être de plus en plus le cas, c’est tant mieux.»

En marge du sommet annuel du Conseil québécois du commerce de détail (CQCD) à Montréal, le ministre provincial a refusé de remettre en question l’utilité du Panier bleu, trois ans après sa création.

Utilité en doute

Fondé au début de la pandémie de Covid-19 et de l’imposition des mesures sanitaires, le gouvernement Legault souhaitait à l’époque mettre en place un outil numérique pour faciliter la vente en ligne pour les petits détaillants.

Même si son utilité a été largement remise en question, la plateforme héberge actuellement 400 commerçants et propose plus de 175 000 articles en provenance du Québec.

Il y a deux mois, son PDG depuis trois ans, Alain Dumas, a choisi de quitter ses fonctions. L’intérim a depuis été assuré par Sylvain Prudhomme, président du directoire.

Quoi qu’il en soit, le ministre reste fidèle à l’entreprise. « Je pense que (le Panieu bleu) doit rester pour les entreprises qui ne peuvent pas investir ou (créer un site transactionnel) elles-mêmes. Cela leur donne accès à quelque chose.

Produits du Québec

À plusieurs reprises, le ministre a vanté l’utilité de la certification Produits du Québec, la qualifiant de « très importante » pour aider à identifier les produits locaux, ce qui peut être complexe.

Même s’il dit percevoir une baisse d’engouement des consommateurs pour l’achat local, il se dit convaincu que les Québécois comptent sur de tels organismes pour mieux comprendre ce qu’est un produit québécois.

« Le Blue Basket est un accessoire accessible à ceux qui souhaitent l’utiliser. (…) Les Voiles, Jean-Coutu et les autres le veulent. Nous le comprenons. (…) Et le jour où les gens nous diront qu’ils n’en ont plus besoin, ce sera tant mieux et nous aurons gagné.»


journaldemontreal-boras

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page