Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

Football Rouge et Or : baptême du feu en séries pour les rookies


Après avoir fait leurs premiers pas universitaires parmi les 52 joueurs, certaines recrues franchiront une autre étape dans leur parcours en disputant leur premier match des séries éliminatoires samedi, alors que le Rouge et Or de l’Université Laval accueillera les Stingers de Laval. Concordia.

• Lire aussi : Championnat canadien de rugby : les objectifs du Rouge et Or ne sont pas abaissés malgré une défaite en finale provinciale

• Lire aussi : « Je suis fier de ma résilience » : Mathieu Betts n’a pas baissé les bras après des débuts « difficiles »

Partant depuis le deuxième match de la saison, le contreur Maxime-Olivier Cabana est fébrile à l’aube des séries éliminatoires. Le transfert des Cardinals de Louisville a eu lieu lors du premier match après l’expulsion de Jean-Antoine Dean Rios au milieu du 2e quart-temps.

« La neige, les foules, les séries éliminatoires, le football d’hiver, c’est amusant », a-t-il déclaré. Nous sommes bien préparés pour cette nouvelle saison. Nous avons eu du succès au cours de l’année et nous ne sommes pas stressés. Les anciens combattants ont le contrôle et savent ce qu’ils font. C’est rassurant. C’est une belle opportunité qui se présente et nous ne devons pas arrêter de pousser.

S’il n’est plus considéré comme une recrue, le retourneur et receveur Guillaume Cauchon connaîtra aussi son baptême de danse d’après-saison puisqu’il n’était pas habillé en 2022 avant d’émerger cette année.

« Je ressens une plus grande excitation à l’entraînement », a-t-il souligné. Cependant, nous devons éviter de considérer cela comme plus grand qu’il ne l’est en réalité. C’est toujours un jeu de football. Nous devons faire ce qu’on nous demande. Les entraîneurs en ont vu d’autres, tout comme les vétérans.

De plus en plus impliqué dans les plans défensifs du coordonnateur Marc Fortier depuis son retour au jeu après avoir soigné une blessure au pied durant la saison morte qui lui a fait rater tout le camp, Justin Cloutier remarque également une différence. «Les gars ont plus faim», a déclaré le secondeur de première année. C’est intéressant de vivre mon baptême des séries.»

Une semaine de congé très appréciée

En congé pour le dernier week-end du calendrier après avoir disputé sept matchs consécutifs, le Rouge et Or a profité de ce congé. Laval n’a tenu que deux entraînements la semaine dernière avant de revenir à l’action comme d’habitude mardi.

«Après sept matchs en jeu, la pause a été bonne physiquement et mentalement», a expliqué Cauchon, auteur de deux majeurs sur les unités spéciales.

«Nous avons pris une pause de quelques jours dans le football et ça faisait du bien de ne pas avoir la tête dans les livres de jeu», a ajouté Cloutier. Nous avons organisé quelques séances d’entraînement et fait des exercices cardiovasculaires pour rester en forme.

La victoire des Stingers face aux Carabins de l’Université de Montréal, qui ont subi leur premier revers de la saison, n’est pas passée inaperçue à l’autre bout de l’autoroute 20. « Les Stingers arriveront en pleine confiance et le torse ouvert, imaginait Cauchon. Nous devrons nous assurer de jouer notre meilleur match.

Victoire ou pas contre Montréal, Cabana assure que le Rouge et Or n’allait pas prendre les Stingers à la légère. « Nous ne les aurions pas sous-estimés. Ils forment une bonne équipe.

En saison régulière, le Rouge et Or a défait les Stingers par la marque de 31-14 à Montréal et 23-7 au PEPS. Cette victoire à domicile a été tout sauf convaincante, et les unités spéciales ont sauvé la mise avec un retour de 110 verges de Cauchon sur un panier manqué et un botté de dégagement partiellement bloqué qui a fourni une excellente position sur le terrain et a ouvert la voie au touché de Kevin Mital.



journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page