Skip to content
Fraude |  Deux jeunes hommes de Montréal et Laval arrêtés à Gatineau

Deux jeunes hommes de Montréal et Laval viennent d’être arrêtés par la police de Gatineau, en lien avec une fraude commise contre un total de sept victimes. Ils feront désormais face à une série d’accusations criminelles.

Publié à 15h04

Fraude |  Deux jeunes hommes de Montréal et Laval arrêtés à Gatineau

Henri Ouellette-Vézina
La presse

Jedeson Fabien-Samson, un Montréalais de 20 ans, et Yani Noël, un Lavallois de 21 ans, ont tous deux été arrêtés au cours des derniers jours par le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG).

Cette dernière avait lancé une « mise en garde » à la population il y a près d’un an, en mars 2021, concernant un stratagème de fraude observé sur son territoire « qui impliquait de faux employés d’institutions financières et de faux facteurs de Postes Canada ».

Le fraudeur a d’abord indiqué aux victimes « qu’une fraude aurait été faite sur leurs cartes de débit ou de crédit », avant de leur demander « de les remettre à une personne qui viendra les récupérer à leur domicile ». Ce complice était alors « présenté comme un employé de Postes Canada ou un collègue de l’institution financière qu’il prétend représenter », ont expliqué les autorités.

Une vaste enquête a aussitôt été lancée. Dans les semaines qui ont suivi, des citoyens ont finalement contacté la police de Gatineau avec des informations pertinentes, ce qui a éventuellement mené à ces récentes arrestations. Celles-ci ont donc mis fin à une procédure policière de plus d’un an.

Selon les premières informations recueillies, les deux accusés ne sont pas directement complices. Ils auraient en effet plutôt « commis leur larcin séparément », a indiqué le SPVG. Une chose est certaine : plusieurs chefs d’accusation ont été déposés contre les deux hommes auprès du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) pour chacun des deux hommes.

Premièrement, Jedeson Fabien-Samson, qui n’a fait qu’une seule victime, est accusé d’avoir commis une fraude de moins de 5 000 $, d’avoir tenté de commettre une fraude de moins de 5 000 $ et d’avoir volé une carte de crédit. Yani Noël, lui, aurait fait pas moins de six victimes. Il est accusé de possession de biens volés d’une valeur inférieure à 5 000 $ et d’avoir commis une fraude de plus de 5 000 $.

Ils comparaîtront devant un juge de la Cour du Québec « dans les semaines à venir ». Cependant, aucune date n’a encore été fixée.

Toute personne détenant des informations pertinentes en lien avec cette affaire est invitée à communiquer avec les enquêteurs du SPVG, en composant le 819 246-4636, et en choisissant l’option 5. « Bien qu’il soit parfois difficile à dénoncer, ces crimes ne doivent pas rester impunis et les victimes ont le droit d’obtenir justice », insiste la police.


canada-lapresse

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.