Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

Gardes et mystérieux Russes pour le CH


NASHVILLE | Jacob Fowler a grandi à Melbourne, en Floride, où il a joué au hockey mineur avant de déménager à Youngstown, en Ohio. L’année prochaine, on s’attend à ce qu’il soit le gardien numéro un des Boston College Eagles de la NCAA.

À l’avenir, il rêvera d’une autre destination : Montréal.

Lors de la deuxième journée du repêchage, Fowler a entendu son nom sortir du micro à la table des Canadiens au troisième tour avec le 69e choix.

« Bonjour et merci », a-t-il lancé d’emblée en français dans la salle d’interview de la Bridgestone Arena. Je ressens beaucoup d’émotions. C’est vraiment spécial. Mon grand-père a épousé une Québécoise francophone, mon père voyageait souvent à Montréal et à Québec, et y passait beaucoup de temps, tandis que ma tante fréquentait l’Université McGill. Nous avons beaucoup de famille dans cette région. Je pense que c’est super. »

« J’ai joué dans le tournoi pee-wee de Québec il y a quelques années », a-t-il poursuivi. Je ne peux pas compter le nombre de fois où j’ai voyagé avec ma famille à Montréal. J’y suis allé très souvent. Je sais que Montréal est une ville de hockey et il y aura de la pression pour un gardien. Mais je suis alimenté par ça. »

Talbot, Oettinger et Anderson comme modèles

Kent Hughes n’avait pas menti. Lors du camp de sélection à Buffalo, le directeur général du Canadien avait mentionné qu’il songeait à utiliser un choix précoce pour réclamer un gardien. Il l’a fait avec son choix de troisième ronde qui a été le premier de l’équipe lors de la deuxième journée.

À 6’1 « et 222 livres, Fowler a probablement du poids à perdre.

« J’ai un style assez simple, je ne bouge pas pour rien et je ne tombe pas sur le dos », a-t-il déclaré. J’aime rester debout. Je n’ai pas de jeu sexy, je veux juste bloquer les rondelles. »

« J’aime me comparer à Cam Talbot, Jake Oettinger et Craig Anderson », a-t-il poursuivi. Ce sont trois modèles pour moi. Il n’y a rien de spécial dans leur technique que je regarde, mais ils bloquent les rondelles. »

Le charismatique Floridien a été répertorié comme le cinquième meilleur espoir parmi les gardiens de but en Amérique du Nord. Il a rencontré son destin en tant que sixième parmi les hommes masqués dans ce projet.

Fowler porte les couleurs des Youngstown Phantoms depuis deux saisons. En 2022-2023, il a affiché une fiche de 27-9-4, un pourcentage d’arrêts de 0,921 et une moyenne de buts alloués de 2,28. il a reçu le prix MVP des séries éliminatoires de l’USHL.

Au Boston College l’an prochain, Fowler devrait partager le même vestiaire que Will Smith (4e choix des Sharks), Ryan Leonard (8e choix des Capitals) et Gabriel Perreault (23e choix des Rangers). Les trois attaquants du programme américain des moins de 18 ans ont également choisi cette université du Massachusetts.

Autres sélections

Si le choix de Florian Xhekaj, le frère du défenseur Arber Xhekaj, a fait sursauter plusieurs observateurs au 101e échelon, celui du Russe Bogdan Konyushkov huit rangs plus bas a retenu moins l’attention.

Le défenseur de 20 ans a inscrit deux buts et 23 passes pour 25 points en 64 matchs avec le Torpedo de Nizhny Novgorod en Ligue continentale la saison dernière.

Il affiche également un différentiel de +1 dans ce circuit regroupant des athlètes bien plus âgés que lui.

En revanche, la sélection du gardien Quentin Miller, nommé 128e (le dernier du quatrième tour), a davantage réagi. Le Montréalais a joué pour les vainqueurs de la coupe Memorial de cette année, les Remparts de Québec, et a présenté un dossier de 14-4-0 sous Patrick Roy. À ses débuts juniors, il a augmenté son pourcentage d’arrêts à 0,911.

Au début du cinquième tour, au 133e rang, le Tricolore a mis la main sur l’ailier Sam Harris. Avec le Stampede de Sioux Falls dans la USHL, il a récolté 30 buts et 56 points en autant de matchs en 2022-23. Il en avait totalisé 35 en 60 rencontres un an plus tôt.

Le directeur général Kent Hughes s’est également tourné vers la Russie pour sélectionner son compatriote Yevgeni Volokhin au cinquième tour. Évoluant dans la MHL, le joueur de 18 ans a présenté une fiche de 20-6-3, un pourcentage d’arrêts de 0,927 et une moyenne de buts alloués de 2,12.

Le Canadien est resté en Europe avec le 165e choix en récupérant le centre Filip Eriksson. Avec les Vaxjo Lakers dans les rangs juniors suédois, il a récolté 10 points en 11 matchs, ce qui lui a valu une convocation dans la ligue d’élite de son pays.

Avec son dernier choix de ce repêchage, le 197e (septième tour), le CH a réclamé le défenseur de 20 ans Luke Mittelstadt. Jouant pour l’Université du Minnesota aux côtés de l’espoir Rhett Pitlick, il a récolté 21 points en 38 matchs. Son frère aîné, Casey, joue pour les Sabres de Buffalo depuis 2017-2018.



journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page