Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

GM offre 1 400 $ aux propriétaires de Bolt pour gérer les batteries sujettes au feu et limitées par les logiciels


Les propriétaires de Chevrolet Bolt pourraient avoir la possibilité de recevoir un paiement de 1 400 $ de GM en compensation pour le traitement des batteries EV défectueuses des voitures qui nécessitaient un limiteur d’autonomie logiciel pour les empêcher de prendre feu.

Pour bénéficier de l’offre, les propriétaires doivent installer une mise à jour logicielle « remède final » sur leur Bolt par l’intermédiaire d’un concessionnaire Chevrolet d’ici le 31 décembre 2023. Les propriétaires recevront une lettre leur donnant accès à un formulaire Web pour accepter l’argent sous la forme de une carte-cadeau électronique Visa.

Cependant, cela n’est pas sans conditions. Selon les termes et conditions de l’offre, les propriétaires doivent accepter de « renoncer à jamais » à leurs droits de poursuivre ou de se joindre à un futur recours collectif concernant des problèmes de batterie « connus ou inconnus ». Si le montant du règlement du prochain recours collectif dépasse le paiement de 1 400 $ de GM, les propriétaires peuvent obtenir la différence en plus de l’accord initial.

Les anciens modèles Chevrolet Bolt fabriqués de 2017 à 2019 ont initialement reçu des « correctifs » en 2021 pour empêcher les véhicules de prendre feu, mais cela n’a pas fonctionné. Un problème de batterie totalement différent est survenu en 2020, au cours duquel au moins 19 Bolts ont pris feu avec des batteries pleines.

GM a publié des mises à jour logicielles qui limitaient la charge à 80 % et réduisaient l’autonomie à environ 207 milles au lieu de 259 milles. Les modèles plus anciens, comme l’indique le recours collectif, réduisaient la portée effective de 40 %, soit de 238 milles à un maigre 144 milles maximum.


Entertainment

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page