Skip to content
Guerre en Ukraine |  117 millions pour l’immigration des Ukrainiens au Canada

(Ottawa) Le gouvernement fédéral alloue 117 millions de dollars pour accélérer le traitement des demandes des Ukrainiens qui ont fui leur pays en guerre. C’est ce qu’a déclaré le premier ministre Justin Trudeau lors d’une conférence de presse à Varsovie, en Pologne, où il a rencontré le président Andrzej Duda.

Publié à 6h16
Mis à jour à 11h56

Guerre en Ukraine |  117 millions pour l’immigration des Ukrainiens au Canada

Mylène Crète
La presse

Le gouvernement fédéral avait déjà annoncé la semaine dernière deux itinéraires accélérés pour permettre aux Ukrainiens d’arriver rapidement dans le pays. Ils pourront demander une autorisation de voyage d’urgence qui leur permettra de rester au Canada pendant deux ans. Ces changements administratifs devraient entrer en vigueur d’ici la fin de la semaine prochaine.

Avec le contrôle de sécurité et l’analyse biométrique requis, les premiers Ukrainiens devraient arriver au Canada vers le début avril, selon le bureau du ministre de l’Immigration Sean Fraser.

Une voie spéciale de parrainage pour le regroupement familial a également été créée par le ministre, mais les détails sont encore inconnus. Ils seront annoncés dans les prochaines semaines.

Le premier ministre Justin Trudeau a défendu l’approche de son gouvernement consistant à refuser de renoncer aux visas pour permettre aux Ukrainiens de venir au Canada plus rapidement et d’éviter les retards administratifs. Les trois partis d’opposition à la Chambre des communes demandent la levée des visas.

« Nous faisons tout ce que nous pouvons, le plus rapidement possible pour faire venir le plus de monde possible en peu de temps », a-t-il déclaré.

Il a également défendu le choix du gouvernement d’offrir ces services en ligne. Selon des témoignages dans plusieurs médias, des Ukrainiens se heurtent à des portes closes à l’ambassade du Canada en Pologne.

« Nous avons fait le choix d’encourager les gens à postuler en ligne parce que les gens ne devraient pas simplement se rendre à la mission à Varsovie ou à Berlin pour obtenir de l’aide », a-t-il déclaré. Nous voulons qu’ils puissent postuler depuis n’importe où en Europe où ils se retrouvent après avoir fui pour sauver leur vie. »

Le gouvernement triplera également le montant qu’il verse à la Croix-Rouge canadienne pour venir en aide aux réfugiés ukrainiens. Il avait annoncé qu’il verserait une somme équivalente aux dons collectés jusqu’à un maximum de 10 millions. Ce montant passera donc à 30 millions.

Le nombre d’Ukrainiens qui ont fui leur pays n’a cessé d’augmenter chaque jour depuis le début de la guerre il y a deux semaines. Deux millions de personnes se sont réfugiées mardi en Pologne et dans d’autres pays voisins, selon le Haut-commissaire des Nations unies pour les réfugiés, Filippo Grandi.


canada-lapresse

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.