Skip to content
Guerre en Ukraine : comme Hassan, Mark et Arina, des milliers d’enfants contraints à l’exil, avec ou sans leurs parents


Au milieu de la foule à la gare de Lviv (ouest de l’Ukraine), des enfants épuisés par le voyage dorment dans les bras de leur mère ou parfois à même le sol. Tous attendent le train ou le bus qui leur permettra de quitter le pays. Certains sont patients avec leur famille, tandis que d’autres ont laissé derrière eux un parent qui est resté pour se battre. Un demi-million d’enfants ont déjà quitté leur foyer, selon l’Unicef.

Parmi eux, Hassan, 11 ans, a traversé seul la frontière entre l’Ukraine et la Slovaquie vendredi 4 mars. Il n’avait emporté qu’un sac et son passeport ; il avait écrit un numéro sur sa main pour joindre sa famille. Sa mère n’a pas pu l’accompagner, car elle a dû rester pour s’occuper de sa mère qui est malade.

En plus de l’exode, de nombreux enfants ont été blessés depuis le début de la guerre. A Kharkiv (nord-est), au centre de neurochirurgie pédiatrique, des médecins ont déjà opéré plusieurs enfants touchés par des éclats d’obus ou des balles.

Selon les Nations Unies, au moins vingt enfants ont perdu la vie depuis le début de l’invasion russe.

Le monde

La source


zimonews Fr2En2Fr