Skip to content
Guerre en Ukraine |  Ottawa annonce de nouvelles sanctions contre la Biélorussie

(OTTAWA) La ministre des Affaires étrangères, Mélanie Joly, a annoncé mardi de nouvelles sanctions contre la Biélorussie en réponse à son soutien à la guerre de la Russie contre l’Ukraine.


Les dirigeants biélorusses autorisent les violations des droits de l’homme et permettent au pays de servir de rampe de lancement pour les attaques russes, affirme Mmoi Joly dans un communiqué de presse.

Le Canada ajoute 22 responsables biélorusses à la liste des sanctions, y compris des personnes impliquées dans le transport de personnel et d’équipement militaires russes.

Les sanctions affectent également 16 entreprises biélorusses des secteurs de la fabrication militaire, de la technologie, de l’ingénierie, de la banque et des chemins de fer.

L’annonce intervient alors que la chef de l’opposition en exil du pays, Sviatlana Tsikhanouskaya, se rend à Ottawa pour rencontrer la ministre Joly.

Les deux femmes entendent discuter de la complicité du régime du président Alexandre Loukachenko dans la guerre et de l’importance du maintien de la démocratie en Biélorussie, a déclaré Mme.moi Jolie.

Mmoi Tsikhanouskaya doit également rencontrer des députés et des sénateurs lors de sa visite dans la capitale fédérale.

Le président Loukachenko est arrivé au pouvoir lors d’une élection de 2020 jugée frauduleuse.

Mmoi Tsikhanouskaya est depuis en exil en Lituanie. Le gouvernement a mené une vaste répression des manifestations, arrêtant plus de 35 000 personnes.

« Le mépris total du président Loukachenko pour les droits de l’homme, tant au pays qu’à l’étranger, est injustifiable », a déclaré Mme.moi Jolie.

« Ces mesures exerceront une pression supplémentaire sur les dirigeants biélorusses. Le président Loukachenko doit cesser d’être un instrument du régime russe. »

Avec la presse associée


canada-lapresse

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.