Skip to content
Hardik Pandya mène le Gujarat au sommet du tableau avec un spectacle complet contre le Rajasthan

Hardik Pandya a marqué un 87 invaincu, a attrapé son propre bowling et a « cassé » les souches avec un coup direct alors que le capitaine des Gujarat Titans (GT) a réalisé une performance irrépressible de joueur du match pour mener son équipe à un total de 37- victoire contre Rajasthan Royals (RR) au stade DY Patil, Navi Mumbai, le jeudi 14 avril.

Après avoir été invité au bâton, Hardik’s a marqué un brillant 87 non-out sur seulement 52 balles, pour retirer temporairement le «capuchon orange» de Jos Buttler alors que GT affichait un 192/4 dominant au tableau.

Buttler (54 sur 24 balles) a répondu avec un rapide 23 balles cinquante pour reprendre le «  Orange Cap  » de Hardik, cependant, il n’a obtenu aucun soutien des autres frappeurs RR alors que GT traversait la ligne d’arrivée grâce à une forte bon affichage de bowling.

La course-poursuite de RR a pris un départ fulgurant alors que Buttler a martelé Mohammed Shami pour 13 points au 1er avant de frapper deux quatre et un six contre le débutant Yash Dayal au cours suivant.

Cependant, Dayal a obtenu sa récompense après ce baptême du feu en renvoyant Devdutt Padikkal (0) sur un « Golden Duck » dans le même over avec l’ouvreur RR repoussant une balle courte pour glisser. Pendant ce temps, Buttler n’a épargné aucune pitié en frappant trois quatre et un six contre Dayal au 4e.

Le 6e a été mouvementé car il a commencé avec Ravichandran Ashwin (8), qui est sorti au n ° 3 pour RR, revenant sur la 1ère livraison alors que David Miller a pris une superbe prise à couverture courte.

Buttler a ensuite évoqué un demi-siècle de 23 balles avec un scoop audacieux pour six sur la 5e balle, mais Lockie Ferguson a eu le dernier mot. Ferguson a trompé Buttler (54 sur 24 balles) avec un yorker lent intelligent lors de la livraison finale pour réduire le RR à 65/3 après 6 overs.

Sanju Samson (11) a ensuite terminé deuxième dans la bataille des capitaines alors qu’il tentait de voler un simple rapide au 8e mais a été pris de court par Hardik, qui a littéralement brisé les souches avec un coup direct féroce à partir du milieu.

Dayal a ensuite décroché un deuxième guichet à ses débuts en faisant prendre Rassie van der Dussen (6) derrière au 11e. Shimron Hetmyer (29 sur 17 balles) a tenté de garder le Rajasthan en vie avec un camée divertissant, mais il a joué un coup de trop alors que Shami l’a fait prendre au 13e.

Ferguson (3/23) s’est débarrassé de Riyan Parag (18 sur 16 balles) au 16e et Hardik (1/18) a rattrapé son bowling au 18e pour se débarrasser de James Neesham (17) et réduire RR à 147/8.

Dayal (3/40) a conclu des débuts mémorables lorsqu’il s’est débarrassé de Yuzvendra Chahal (5) en finale alors que RR n’a réussi que 155/9 en réponse.

Plus tôt au Toss, Samson a décidé de jouer au bowling alors que le Rajasthan était contraint de changer une fois avec Jimmy Neesham remplaçant Trent Boult qui était sorti d’affaire. Le Gujarat a fait deux changements avec Yash Dayal qui a fait ses débuts en IPL à la place de Darshan Nalkande et Vijay Shankar remplaçant Sai Sudharsan.

Matthew Wade, qui a eu du mal cette saison, a pris un bon départ avec trois limites contre Neesham au premier tour. Cependant, la malchance de Wade a continué car il a été épuisé dans la toute suivante. Shubman Gill a cherché à sortir de la marque avec un simple risqué et Wade (12 sur 6 balles) a été lent à répondre car un coup direct de van der Dussen l’a rattrapé par la sécurité.

Vijay Shankar (2) a ensuite été renvoyé au 3e alors que Kuldeep Sen est entré dans l’attaque et a induit un avantage en retour vers le gardien.

Avec l’élan en faveur de RR, Hardik Pandya est sorti et a frappé trois quatre consécutifs contre Sen au 5e pour ramener GT dans le match.

Shubman Gill (13 sur 14 balles) a eu du mal à se lancer et a été renvoyé au 7e alors que Riyan Parag est entré dans l’attaque et a réduit le GT à 53/3.

Hardik et Abhinav Manohar ont réuni un impressionnant partenariat de 86 points sur 55 balles pour propulser le Gujarat au-delà de la barre des 100 points. Manohar (43 sur 28 balles) a brisé 4 fours et 2 six avant que Chahal ne tire finalement les rideaux de ce séjour, le faisant attraper à la jambe courte et fine au 16e.

Pendant ce temps, Hardik n’a montré aucun signe de ralentissement en ramenant ses 50 balles sur seulement 33 balles et en lançant même Ravichandran Ashwin pour des six consécutifs. David Miller (31 sur 14 balles) a également rejoint la fête en frappant Prasidh Krishna pour quatre coups consécutifs au 18e avant de frapper Sen pour trois fours et un six dans l’avant-dernier en prenant 21 points.

Hardik a frappé Prasidh pour un six et quatre dans la finale pour terminer invaincu sur 87 balles sur 52, aidant GT à afficher un total dominant de 192/4.


cnbctv18-forexlive-benzinga

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.