Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

Hockey féminin : la fille d’un ancien joueur canadien tente sa chance chez les pros


Liliane Perreault, la fille de l’ancien Canadien Yanic Perreault, a été invitée au camp d’entraînement de l’équipe d’Ottawa dans la Ligue de hockey féminin professionnel.

• Lire aussi : Marie-Philip Poulin : «Je ne pensais pas que ça arriverait un jour»

• Lire aussi : Hockey féminin : une joueuse doit dire adieu à 200 000 $

• Lire aussi : Les Rangers sous le charme de Gabriel Perreault

Son nom figure sur la liste de la formation de la capitale fédérale, publiée lundi par le nouveau circuit.

Perreault a terminé sa carrière universitaire au printemps dernier après cinq saisons à l’Université Mercyhurst en Pennsylvanie, où elle a été capitaine des Lakers.

L’athlète de 23 ans joue offensivement, tout comme son père et ses frères Jérémy, 24 ans, Jacob, 21 ans, espoir des Ducks d’Anaheim, et Gabriel, 18 ans, choix de première ronde des Rangers. New York lors du dernier repêchage de la LNH.

Suivant le chemin de papa Yanic, Gabriel et Jacob sont nés au Québec, tandis que Jérémy et Liliane sont nés dans l’Illinois.

Le club d’Ottawa a également invité l’attaquante québécoise Rosalie Demers, qui après sa carrière dans la NCAA avec l’Université Colgate dans l’État de New York, a partagé la glace avec Marie-Philip Poulin au sein de l’Association des joueurs de hockey professionnel (PWHPA), à l’origine de la nouvelle ligue. .

Lauriane Rougeau se bat avec l’Américaine Hilary Knight pour la possession de la rondelle lors des Jeux olympiques de Pyeongchang en 2018.

AFP

Lauriane Rougeau à Toronto

Quant à la double médaillée olympique Lauriane Rougeau, la défenseure de Beaconsfield se présentera au camp de l’équipe de Toronto.

Ensuite, l’ancien arrière de la Force de Montréal, au sein de la défunte Fédération de hockey Premier, a reçu une invitation du directeur général de New York, Pascal Daoust.


Liliane Perreault

Mélodie Daoust lors du match de hockey entre joueurs de tennis et joueurs de hockey de la LNH dans le cadre de l’Omnium de tennis Banque Nationale de Montréal, en 2022.

Martin Chevalier / JdeM

Mélodie Daoust à Montréal

À Montréal, la DG Danièle Sauvageau a offert l’occasion à plusieurs Québécoises de se mettre en valeur, dont l’attaquante Mélodie Daoust, triple médaillée olympique, Sarah Lefort, Catherine Dubois, Brigitte Laganière, Brooke Stacey, ainsi que la gardienne Marie-Soleil Deschenes.

La compagne de Daoust, l’Ontarienne Hanna Bunton, avec qui elle a fondé le programme de hockey féminin de haute performance au Collège Bourget de Rigaud, sera également présente au camp.

Sauvageau connaît bien les joueuses qu’elle a invitées, pour les avoir vu évoluer au sein du circuit universitaire canadien, avec la Force ou dans la PWHPA.

Entre 28 et 35 patineurs participeront à partir du 15 novembre à chacun des camps des six équipes de la nouvelle ligue, dont les trois premiers agents libres et les filles repêchées. Les DG devront remettre leur entraînement final de 23 athlètes le 11 décembre.



journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page