Skip to content
« Impossible » que le sport mondial se développe sans la Russie – ministre – RT Sport News


Oleg Matytsin a qualifié les restrictions imposées aux athlètes de son pays de « sans précédent »

Le sport mondial ne peut espérer se développer sans la participation des athlètes russes, selon le ministre des Sports Oleg Matytsin. Il a ajouté que les liens doivent être maintenus entre son pays et les fédérations internationales, malgré les interdictions actuelles radicales imposées à la Russie.

« La Russie est une partie importante du sport international. Chaque comité (en Russie) fait tout son possible pour maintenir le dialogue avec la communauté internationale », a déclaré Matytsine lors d’une assemblée des responsables olympiques russes à Moscou mardi, cité par Match TV.

« Nous constatons que la communauté internationale comprend que sans la Russie, le développement du sport international est impossible. Cet aspect doit faire l’objet d’une attention maximale, car 2024 approche à grands pas », a ajouté le ministre, en référence aux Jeux olympiques de Paris dans un peu plus de 18 mois.


Les athlètes russes et biélorusses restent à l’écart des compétitions majeures dans une grande variété de sports suite à une recommandation du Comité international olympique (CIO) émise en février en raison du conflit en Ukraine.

Des signes récents ont indiqué un changement de position du CIO. À la suite d’un sommet en Suisse plus tôt en décembre, l’organisation a annoncé qu’elle étudierait les propositions des responsables asiatiques qui pourraient permettre le retour des athlètes russes et biélorusses sous un statut strictement neutre.

La présidente du Comité olympique et paralympique américain, Susanne Lyons, a confirmé plus tard que son organisation faisait partie de celles qui soutenaient les mesures.

Matytsin a décrit les 10 derniers mois comme « difficile » pour le sport russe au milieu « Des sanctions sans précédent. » Néanmoins, il a déclaré que la situation avait également offert des opportunités.

« Je suis sûr que la période des sanctions et des restrictions est aussi une période d’opportunités. Nous devons regarder de plus près nos réserves, nos compétitions nationales. Nous augmentons la concurrence, en particulier pour les jeunes athlètes », dit Matytsine.

« Beaucoup d’entre vous (les fédérations sportives russes) se sont retrouvés sous sanctions, mais je vous demande de ne pas perdre le dialogue avec les fédérations internationales. Communiquez aussi étroitement et souvent que possible avec vos collègues… Nous montrerons certainement les réalisations auxquelles nous nous préparons activement », a ajouté le ministre.

RT

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.