Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

Israël bombarde un convoi d’ambulances près du plus grand hôpital de Gaza – POLITICO


L’armée israélienne a bombardé vendredi un convoi d’ambulances près du plus grand hôpital de Gaza, une attaque qui a « horrifié » le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres.

L’hôpital Al-Shifa dans la ville de Gaza est surpeuplé de patients et sert de refuge à quelque 20 000 personnes déplacées, selon les autorités sanitaires locales.

L’attaque a fait 15 morts et au moins 60 blessés civils, selon la Société du Croissant-Rouge palestinien (PRCS). Dans un déclarationle PRCS a déclaré que le convoi de cinq ambulances avait tenté de transporter des blessés vers le poste frontière de Rafah, mais qu’il retournait à l’hôpital car la route était bloquée par des gravats lorsqu’elle a été ciblée par deux missiles.

Israël a reconnu avoir attaqué une ambulance parce qu’elle était utilisée par la milice du Hamas. Les forces israéliennes insistent pour l’évacuation de cet hôpital, affirmant qu’il abrite le centre de commandement souterrain des militants islamistes.

La bande de Gaza – contrôlée par le Hamas et abritant 2,3 millions d’habitants – est assiégée par Israël depuis près de quatre semaines, limitant tout accès à la nourriture, à l’eau et au carburant en représailles à l’attaque surprise du groupe militant contre Israël le 7 octobre. qui a tué plus de 1 400 personnes.

Selon les autorités sanitaires contrôlées par le Hamas à Gaza, plus de 9 200 Palestiniens ont été tués par l’offensive terrestre et aérienne de représailles d’Israël, qui a conduit jeudi soir à l’encerclement de la ville de Gaza par les forces israéliennes.

« Je suis horrifié par l’attaque signalée à Gaza contre un convoi d’ambulances devant l’hôpital Al Shifa », a déclaré vendredi soir le chef de l’ONU, António Guterres. « Les images de corps éparpillés dans la rue devant l’hôpital sont déchirantes. »

« Depuis près d’un mois, les civils de Gaza, y compris les enfants et les femmes, ont été assiégés, privés d’aide, tués et chassés de leurs maisons par les bombardements », a ajouté António Guterres. « Cela doit cesser. »

Un autre bombardement israélien a frappé une école de l’ONU dans le camp de réfugiés de Jabalia, le plus grand de Gaza, faisant plus d’une douzaine de morts et au moins 50 blessés, selon le Hamas.

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken était vendredi à Tel Aviv pour demander au Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu de faire « davantage pour protéger les civils » à Gaza et en Cisjordanie et « tout ce qui est possible » pour permettre l’entrée de l’aide humanitaire via l’Égypte, qui est limitée. à des dizaines de camions par jour, sans carburant.

Le porte-parole de l’armée israélienne pour les médias arabes a annoncé que l’armée israélienne autorisera la circulation sur la route Salah al-Din pendant trois heures samedi après-midi.



Politc

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page