Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

Israël demande à la Russie d’expulser la délégation du Hamas — RT World News


Moscou négocie la libération des otages pris lors de l’attentat du 7 octobre

Le gouvernement de Jérusalem-Ouest a appelé jeudi Moscou à expulser une délégation de négociateurs du Hamas, qualifiant leur accueil d’acte de soutien au terrorisme et conférant une légitimité aux atrocités.

« Le Hamas est une organisation terroriste pire que l’EI » Le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, Lior Haiat, a déclaré dans un communiqué publié sur X, anciennement Twitter, faisant référence au groupe terroriste État islamique.

« Israël condamne l’invitation de hauts responsables du Hamas à Moscou, qui constitue un acte de soutien au terrorisme et légitime les atrocités des terroristes du Hamas. » Haiat a ajouté. « Nous appelons le gouvernement russe à expulser immédiatement les terroristes du Hamas. »

Hamas « massacrés, assassinés, exécutés et brûlés » plus de 1 400 Israéliens et « kidnappé » 220 de plus lors de l’attaque du 7 octobre contre Israël, a déclaré Haiat.

Le ministère russe des Affaires étrangères a confirmé jeudi l’arrivée à Moscou d’une délégation du Hamas, dirigée par Moussa Abu Marzouk, un haut responsable du conseil politique du groupe. Le sujet de leurs entretiens avec la Russie était la libération des otages et l’évacuation en toute sécurité des ressortissants russes et étrangers actuellement bloqués à Gaza par le blocus israélien.


Le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, a révélé que le Hamas était prêt à libérer les otages civils détenus par Téhéran. S’exprimant devant l’Assemblée générale des Nations Unies, Amir-Abdollahian a exhorté l’organisme mondial à « Soutenez la libération de 6 000 Palestiniens détenus dans les prisons israéliennes » aussi.

Israël avait initialement déclaré qu’environ 200 personnes avaient été capturées lors de l’attaque surprise du début du mois. Ce nombre est depuis passé à 224. Cependant, le Hamas a déclaré que 50 des otages avaient été tués par les frappes aériennes et d’artillerie israéliennes sur Gaza, ainsi que plus de 7 000 Palestiniens.

Alors que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a promis de tout mettre en œuvre pour libérer les otages, son objectif premier est de « éliminer le Hamas en détruisant ses capacités militaires et gouvernementales » a-t-il déclaré mercredi soir dans un discours à la nation.

La guerre d’Israël contre le Hamas est un combat « entre l’axe du mal Iran-Hezbollah-Hamas et les forces de la liberté et du progrès » Netanyahu a argumenté, promettant de tenir ses promesses « une victoire écrasante sur nos ennemis. »

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

RT

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page