Jean-Paul Huchon, ancien président socialiste de la région Ile-de-France, condamné à 8 mois de prison pour prise illégale d’intérêts

Il a comparu mi-mai concernant une subvention de 60 000 euros accordée par la région en 2014 à l’association Lotus Vert dans des « conditions qui apparaissent irrégulières » et selon un processus entaché d’anomalies, selon les enquêteurs.

Publié


Mise à jour


Temps de lecture : 1 min

Jean-Paul Huchon, l'ancien président socialiste de la région Ile-de-France, au tribunal de Paris, le 15 mai 2024. (ANTONIN UTZ / AFP)

Un ancien président de la région Ile-de-France épinglé par la justice. Le socialiste Jean-Paul Huchon, jugé en mai devant le tribunal correctionnel de Paris pour prise illégale d’intérêts, a été condamné mercredi 26 juin à huit mois de prison avec sursis. L’ancien maire de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), 77 ans, a également été condamné à 10 000 euros d’amende et à un an d’inéligibilité : une peine « symbolique »a déclaré le tribunal, car l’ancien président du conseil régional d’Ile-de-France (1998-2015) n’est plus élu.

Il comparaissait dans cette affaire concernant une subvention de 60 000 euros accordée par la région en 2014 à l’association Green Lotus à « des conditions paraissant irrégulières » et selon un processus entaché d’anomalies, selon les enquêteurs. L’affaire a été portée devant la justice après une plainte du Syndicat des Contribuables d’Ile-de-France.

L’association Green Lotus, qui devait former les élus et représentants de la société civile birmane sur des sujets liés au développement durable, était en effet dirigée par Jean-Marc Brûlé (décédé depuis), alors élu EELV du conseil régional. Son nom avait été effacé de la fiche du projet. Le tribunal a constaté l’extinction de l’action publique le concernant. Jean-Paul Huchon, qui a assuré ne pas avoir contribué au processus de sélection des subventions, « a sciemment commis l’acte caractéristique d’une prise illégale d’intérêts » qu’il avait « nécessairement la connaissance »en raison de son « une grande expérience politique » et dans la région, le tribunal a statué.