Skip to content
Kikau libre de jouer la Grande Finale, mais Taane Milne manquera toute la Coupe du monde après l’interdiction gigantesque de SIX matchs




Viliame Kikau jouera pour Penrith lors de la grande finale de la LNR la semaine prochaine après avoir évité une interdiction pour sa charge d’épaule sur Campbell Graham lors de la victoire finale préliminaire d’hier soir contre South Sydney.

Le rameur arrière des Fidji a été condamné à une amende de 3 000 $ s’il accepte le plaidoyer de culpabilité précoce pour l’incident. C’était sa troisième infraction, mais ne méritait qu’une amende plus importante. Charlie Staines, qui a également été cité pour une accusation d’épaule, s’est échappé avec une amende de 1 500 $ car il s’agissait de sa première infraction de l’année.

Kikau a déclaré dans les hangars qu’il ne s’inquiétait pas d’une éventuelle interdiction et s’attendait à une amende pour le coup.

« Je me suis trompé là-bas », a-t-il déclaré. «Ces choses se produisent dans les jeux. Juste sortir du lot en essayant de diriger l’équipe. Je me suis un peu trompé. Doigts croisés. »

L’entraîneur Ivan Cleary a également été sans équivoque lors de la conférence de presse d’après-match.

« Eh bien, je ne pense pas que ce sera une suspension », a-t-il déclaré. « Billy a eu beaucoup de quasi-accidents au fil des ans parce qu’il est si grand. Ça a toujours l’air pire que d’habitude.

Le coéquipier fidjien de Kikau, Taane Milne, a eu moins de chance: il a été giflé d’une interdiction de six matchs pour son tacle d’horreur sur Spencer Leniu.

Milne a été doublement puni, car il a accumulé une feuille de rap au cours des dernières semaines avec deux bacs à péché dans le même match lors de la victoire finale des Bunnies contre les Roosters. Ces deux incidents étaient également des tacles élevés.

Bien que l’incident n’ait été cité que comme imprudent de niveau 2, il est traité plus durement car il est classé dans la catégorie «troisième et suivantes» pour la peine maximale.

Milne manquera désormais toute la Coupe du monde de rugby à XV avec les Fidji. Il aurait été l’un des premiers noms sur la feuille d’équipe, dans la position inhabituelle de verrouillage, mais une suspension de six matchs signifie qu’il raterait toute la phase de groupes et ne reviendrait que pour la finale de la Coupe du monde, si le Bati était allé aussi loin. .

CLIQUEZ ICI pour un essai gratuit de sept jours pour regarder la LNR sur KAYO

Ironiquement, Milne a parlé de son mauvais dossier disciplinaire la semaine dernière après avoir confirmé son double péché lors de la première semaine de la finale avec une performance bien améliorée lors de la deuxième semaine contre les Sharks.

« J’ai laissé tomber l’équipe la semaine dernière lorsque nous sommes descendus à 11 hommes, alors cette semaine, je me suis concentré sur mon jeu et j’ai essayé de le garder aussi propre que possible », a-t-il déclaré.

«Je suis juste heureux que nous y soyons arrivés et que nous ayons un gros match la semaine prochaine contre Penrith. Je n’ai pas de juge cette semaine, donc je suis plutôt content de ça ! »

Là encore, Milne a également mentionné son manque de peur face aux coups de pied de Nathan Cleary. Il a continué à lutter durement contre les bombes avant son licenciement tardif.

« Nous verrons comment ça se passe », a-t-il dit à propos du bombardement aérien. « Il (Cleary) devra également s’inquiéter de la pression des coups de pied.

« Nous nous entraînons tous les jours pour être un joueur de foot, et (en tant qu’ailier) c’est ce que vous devez faire : vous devez attraper des bombes. En fin de compte, c’est mon travail et je ferai de mon mieux pour attraper ces bombes.



Sports Grp2

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.