Kylian Mbappé relance la guerre entre la Liga et la Premier League

Kylian Mbappé relance la guerre entre la Liga et la Premier League

L’arrivée de Kylian Mbappé a créé une véritable tempête médiatique en Espagne. Dans les bureaux du Real Madrid, on se frotte les mains aux retombées médiatiques de sa signature, en attendant les retombées financières et surtout sportives qui ne devraient pas tarder. En Espagne, on parle aussi d’un gros coup dur pour le championnat espagnol, qui manquait de stars.

La suite après cette annonce

Depuis les départs de joueurs comme Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, le championnat espagnol avait un peu perdu de sa superbe. Pas sur le plan sportif pour les Madrilènes, mais force est de constater que la hype autour des Clasicos avait par exemple sensiblement baissé depuis le départ des deux ogres. L’arrivée de Mbappé risque de remettre le championnat espagnol au sommet en termes médiatiques, même si chez nos voisins, on sait aussi qu’il faut un grand Barça pour que la Liga retrouve son statut…

Lire
Real Madrid : la vérité cachée sur l’avenir de Rodrygo

La Liga double la Premier League ?

Dans un article publié sur son site Internet, Marca s’enthousiasme même et va jusqu’à dire que la Liga a brûlé la Premier League. Selon le média, qui ne rechigne pas, le championnat espagnol a frappé fort en s’offrant aux deux dernières stars mondiales présentes sur le marché, à savoir le Bondynois et Jude Bellingham, de remporter le duel face aux équipes anglaises. En plus d’avoir dans l’effectif celui qui risque d’être le Ballon d’Or 2024, Vinicius Junior, et d’être en pole position pour attirer Erling Haaland en 2025.

La suite après cette annonce

Le journal s’appuie notamment sur des études Football Benchmark pour noter que parmi les 20 joueurs ayant la plus haute valeur au monde, on compte 8 joueurs de Liga (Mbappé, Bellingham, Vinicius, Valverde, Tchouaméni, Pedri, Rodrygo et Gavi) contre 7. de la Premier League (Haaland, Saka, Rodri, Rice, Foden, J. Álvarez et Odegaard). La Liga a, selon Marca, plus d’étoiles. La jeunesse d’autres grands noms potentiels non cités comme Pau Cubarsi, Eduardo Camavinga, Endrick ou Lamine Yamal est également à prendre en compte pour les très optimistes Espagnols. Peut-être même un peu trop…

Pub. LE
Mise à jour

Quitter la version mobile