Skip to content
La Charte olympique brûlée – politicien russe — RT Sport News


Le chef adjoint du comité des sports de la Douma russe a commenté après qu’une équipe russe de hockey sur glace a été retirée d’une ligue asiatique

La Charte olympique ne vaut plus le papier sur lequel elle est écrite alors que les athlètes russes continuent de faire face à des interdictions politisées du sport international, selon le chef adjoint du comité des sports de la Douma d’État, Sergey Burlakov.

Burlakov commentait après que l’équipe russe de hockey sur glace PSK Sakhaline a annoncé qu’elle avait été retirée de la Ligue asiatique de hockey sur glace (ALIH) pour la saison 2022/23, car ce que le club a déclaré être une décision basée sur « la situation politique ».

Les autres équipes de la ligue viennent du Japon et de la Corée du Sud.

La sanction n’est que la dernière à être appliquée au sport russe en raison du conflit en Ukraine.


Alors que le Comité international olympique (CIO) a défendu sa décision de recommander une interdiction mondiale des athlètes russes et biélorusses – affirmant que c’est en partie pour leur propre protection – les responsables russes l’ont décriée comme discriminatoire et permettant à la politique de saper le sport.

Le responsable de la Douma, Burlakov, a déclaré que c’était évidemment le cas avec Sakhaline et son interdiction asiatique.

« Dire que je suis surpris est un euphémisme. Autrement dit, les organisations sportives internationales peuvent désormais déclarer officiellement que la politique régit le sport », a déclaré le député de la Douma à RIA Novosti.

« C’est le monde à l’envers. Il s’avère que tous les raisonnements sportifs et la Charte olympique peuvent être brûlés, puisque les principes fondamentaux du sport ne valent plus un sou.

« Il est amer de réaliser que même les associations sportives qui s’intéressent beaucoup aux équipes russes ne sont pas prêtes à faire preuve de caractère et à ne pas céder sous l’Occident », Burlakov a ajouté.

LIRE LA SUITE:
Commentaires du Kremlin après que le dirigeant européen a juré de ne plus jouer au hockey avec Poutine

Basé à Ioujno-Sakhalinsk sur l’île de Sakhaline dans l’Extrême-Orient russe, le PSK Sakhaline a été fondé en 2013 avec les encouragements du président russe et grand amateur de hockey Vladimir Poutine.

Sakhalin a remporté le titre ALIH lors de la saison 2018/19 et a partagé le premier prix d’une campagne affectée par Covid l’année suivante.

L’ALIH a été créée en 2003 et est composée d’équipes de Corée du Sud et du Japon, ayant également présenté des clubs de Chine.

RT

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.