Skip to content
La complice de Jeffrey Epstein, Ghislaine Maxwell, condamnée à de la prison


La petite amie d’un pédophile décédé a été condamnée à 20 ans de prison

Ghislaine Maxwell a été condamnée mardi à 20 ans de prison pour avoir orchestré le trafic et la maltraitance de jeunes filles. Maxwell était la petite amie de longue date de Jeffrey Epstein, le délinquant sexuel milliardaire décédé en prison dans des circonstances mystérieuses en 2019.

Avant de prononcer la peine, la juge Alison Nathan a appelé les crimes de Maxwell « odieux et prédateur » et décrit comment le mondain en disgrâce a utilisé un « livre de jeu » pour la rencontrer et la soigner, ainsi que les victimes d’Epstein, pendant plusieurs années.

Nathan a décrit la peine de 240 mois « suffisant et pas plus grave que nécessaire », notant que Maxwell était « ne pas être puni à la place d’Epstein ou en tant que mandataire d’Epstein. »

Maxwell a été reconnu coupable en décembre de cinq chefs d’accusation concernant le recrutement, le toilettage et le trafic de filles aussi jeunes que 14 ans à des fins sexuelles.

Lire la suite

La « madame » d’Epstein mise sous surveillance anti-suicide

Epstein avait été arrêté deux ans plus tôt, mais est décédé dans sa cellule du Metropolitan Correctional Center de New York avant de pouvoir être traduit en justice. Bien que la mort d’Epstein ait été considérée comme un suicide, l’histoire officielle a été accueillie avec un large scepticisme, compte tenu du manque de séquences de caméras de surveillance de la nuit de sa mort et des relations riches et puissantes que le délinquant sexuel décédé avait.

Maxwell, qui jusqu’à sa condamnation était également détenue dans une prison de New York, a été placée sous surveillance anti-suicide la semaine dernière. Ses avocats ont affirmé que cette décision avait été prise « sans raison » et lui a refusé la possibilité de se préparer adéquatement pour son audience de détermination de la peine.

DÉTAILS À SUIVRE

RT

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.