Skip to content
La Corée du Nord teste un missile balistique – Séoul

Le lancement a lieu quelques jours avant la visite du vice-président américain dans la région

La Corée du Nord a testé un missile balistique à courte portée avant le voyage du vice-président américain Kamala Harris dans la région, a déclaré Séoul.

Le projectile, lancé depuis les environs de Taechon, dans le nord-ouest de la Corée du Nord, a parcouru environ 600 km (373 miles) avant d’atterrir dans la mer du Japon, ont déclaré les chefs d’état-major interarmées sud-coréens (JCS).

La nouvelle intervient avant la visite de Harris en Corée du Sud et au Japon, et le projet d’exercice naval conjoint américano-sud-coréen. Le vice-président entreprendra une tournée asiatique la semaine prochaine.

Le Conseil de sécurité nationale présidentiel de Corée du Sud a déclaré que le lancement était illégal au regard du droit international.

Le président du JCS, le général Kim Seung-kyum, et le général Paul LaCamera, commandant du Commandement des forces combinées Corée du Sud-États-Unis, ont publié une déclaration s’engageant à « renforcer davantage une posture de défense combinée contre toute menace et provocation nord-coréenne ». Ils ont ajouté que les essais d’armes du Nord compromettent la paix.

Le Commandement indo-pacifique américain a déclaré séparément que les engagements de Washington à défendre la Corée du Sud et le Japon « rester à toute épreuve. » 

LIRE LA SUITE: Les États-Unis promettent leurs « capacités nucléaires » à un allié asiatique

Le porte-avions USS Ronald Reagan a accosté vendredi au port sud-coréen de Busan pour la première fois en près de cinq ans. Deux destroyers lance-missiles américains sont également arrivés à Busan, tandis qu’un autre destroyer a accosté près de Changwon dans le cadre de la visite du groupe de frappe.

Les États-Unis et la Corée du Sud ont repris le mois dernier des exercices conjoints à grande échelle après plusieurs années d’interruption. Pyongyang considère les exercices comme une menace pour la sécurité nationale.

RT

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.