la flamme olympique a été remise à la France à Athènes

Publié


Mise à jour


Durée de la vidéo : 2 minutes

Il était 18h23 lorsque la flamme olympique a été transmise à la France, à Athènes, en Grèce, vendredi 26 avril. A partir de demain, samedi 27 avril, elle entamera un long voyage qui la mènera à Paris le 26 juillet. cérémonie.

Flamme olympique : retour sur la cérémonie à Athènes
Il était 18h23 lorsque la flamme olympique a été transmise à la France, à Athènes, en Grèce, vendredi 26 avril. A partir de demain, samedi 27 avril, elle entamera un long voyage qui la mènera à Paris le 26 juillet. cérémonie.
(France2)

Il était 18h23 lorsque la flamme olympique a été transmise à la France, à Athènes, en Grèce, vendredi 26 avril. A partir de demain, samedi 27 avril, elle entamera un long voyage qui la mènera à Paris le 26 juillet. cérémonie.

La Flamme olympique désormais française entre les mains de Tony Estanguet. Au stade Panathénaïque d’Athènes, la Grèce passe le relais à Paris 2024. Un symbole fort, que les Français présents dans les tribunes n’ont pas voulu manquer. « C’est magique, on ne vit ça qu’une fois dans sa vie », s’émerveille un spectateur. Durant la cérémonie d’une heure, les hymnes nationaux ont été chantés par Nana Mouskouri.

« Être là, dans le berceau des Jeux Olympiques, pour un athlète, c’est le rêve »

La flamme conclut ainsi son tour hellénique : 11 jours, 5 000 km et 52 villes traversées. Un moment très fort pour les relayeurs, à l’image de Gabriella Papadakis, française d’origine grecque et médaillée olympique de danse sur glace à Pékin 2022. « Être là, dans le berceau des Jeux Olympiques, pour un athlète, c’est le rêve », confie-t-elle. De torche en lanterne, la flamme se transmet pour être protégée lors de la traversée de la Méditerranée à bord des trois fermes, le Belém. Elle attendra Marseille (Bouches-du-Rhône) le 8 mai.