la gestion des foules, un test olympique pour les aéroports

Publié


Durée de la vidéo : 2 minutes

JO 2024 : la gestion des foules, un test olympique pour les aéroports

JO 2024 : la gestion des foules, un test olympique pour les aéroports
JO 2024 : la gestion des foules, un test olympique pour les aéroports
(France2)

A Roissy, l’ambiance était plutôt à la fête mardi 23 avril, avec l’inauguration des anneaux olympiques placés sur la façade du terminal 1. Il y aura beaucoup de passagers cet été. Les aéroports parisiens risquent une surchauffe. Seront-ils prêts ?

L’aéroport de Roissy sous le signe des jeux de Paris 2024. Sera-t-il prêt pour cet été ? Le casse-tête logistique est énorme. Les Jeux Olympiques représentent différents défis pour les aéroports parisiens. Plusieurs mètres en contrebas des pistes, un immense bagage de tri tourne au ralenti en attendant la période estivale. « C’est une machine qui peut traiter des milliers de bagages »explique Renaud Duplay, directeur général adjoint en charge des JO.

Des centaines de milliers de sacs attendus

Pour les aéroports, l’enjeu sera d’accueillir non seulement les 15 000 concurrents, mais aussi leurs bagages, souvent au format XXL. 114 000 bagages sont attendus, au moins 47 000 équipements sportifs et 4 000 vélos de course. Pour l’aéroport, c’est un défi extraordinaire. « Ce qu’il faut éviter, c’est l’effet de saturation, mais alors tout le monde s’attend à ce que cela prenne plus de temps que d’habitude. Je suis calme »précise-t-il.

Parmi nos sources