La Grèce frappée par un nouvel épisode de nuages ​​de poussière du Sahara

Ces nuages, qui donnent au ciel une couleur jaune-orangé, sont le résultat des forts vents du sud qui ont soufflé ces derniers jours.

Publié


Mise à jour


Temps de lecture : 1 min

Un couple observe un nuage de poussière du Sahara à Athènes, Grèce, le 23 avril 2024. (ANGELOS TZORTZINIS / AFP)

Un nouvel épisode d’épais nuages ​​de poussière en provenance du Sahara s’est produit mardi 23 avril à Athènes et dans d’autres régions de Grèce.. « Il s’agit du plus grave épisode de concentration de poussières et de sable transférés du Sahara depuis les 21 et 22 mars 2018 lorsque d’épais nuages ​​ont envahi notamment l’île de Crète »déclare Kostas Lagouvardos, directeur de la recherche météorologique à l’Observatoire d’Athènes.

Ces nuages, donnant au ciel une couleur jaune-orangé en fin d’après-midi, sont le résultat des forts vents du sud qui ont soufflé ces derniers jours, notamment dans le sud du pays, apportant poussières et sables du Sahara. Depuis lundi, « De fortes concentrations de poussière ont survolé le pays, atteignant leur maximum mardi, limitant la visibilité »a déclaré le service météorologique grec.

Le phénomène, qui devrait s’atténuer mercredi, touche principalement l’Attique, la région d’Athènes, le Péloponnèse, la Crète et les îles des Cyclades en mer Égée. Les personnes les plus fragiles, souffrant de problèmes respiratoires, « devrait éviter de sortir », ont prévenu les autorités. Selon le service météorologique grec, les nuages ​​de poussière provoqueront également « douches de boue », « principalement dans le nord et l’ouest du pays ».