La lecture, grande gagnante du Pass Culture chez les jeunes bénéficiaires

L’Observatoire de la Librairie du Syndicat de la Librairie Française a réalisé une étude sur l’utilisation du Pass Culture dont bénéficient les jeunes de 15 à 18 ans. Ils l’utilisent principalement pour acheter des livres, et pas seulement des mangas.

Publié


Temps de lecture : 1 min

Une librairie du 15e arrondissement de Paris, le 7 juillet 2023. (Photo d'illustration).  (RICCARDO MILANI / HANS LUCAS)

Le système Pass Culture est plébiscité pour l’achat de livres, selon une étude réalisée en collaboration avec l’Observatoire de la librairie du Syndicat des librairies de France. Contrairement à une idée reçue, et utilisé politiquement notamment par le RN, ce n’est pas forcément le manga qui domine.

Entre 15 et 18 ans, âge du public auquel est destiné le Pass Culture, ce ne sont ni les DVD, ni les concerts, ni les festivals qui dominent. Ce sont les livres : plus de la moitié des utilisateurs ont déjà réservé au moins un livre depuis la mise en place du système, selon cette étude commandée par l’actuel gouvernement.

C’est même le premier poste utilisé, avec environ 114 euros dépensés par bénéficiaire. Si depuis sa création il y a cinq ans, le Pass Culture a surtout mis en avant l’amour des jeunes Français pour le manga – en tête des genres les plus réservés avec près de 40% – la tendance s’inverse depuis le début de l’année. Ce sont désormais les romans et nouvelles qui dominent le classement, avec 41 % contre 30 % pour les mangas. Autre enseignement dans l’air du temps : si les 16-19 ans passent plus de cinq heures par jour sur leur écran, plus de la moitié déclarent qu’au moins une demi-heure de ce total est consacrée à la lecture.