Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

La Libye demande aux ambassadeurs occidentaux de rentrer chez eux — RT Africa


Les partisans d’Israël devraient également faire face à un embargo sur le pétrole et le gaz, a déclaré le parlement de Tobrouk

Les ambassadeurs des pays soutenant Israël devraient quitter la Libye « immédiatement » et un embargo sur les livraisons de pétrole et de gaz devrait être imposé si le « massacres » Les violences à Gaza se poursuivent, a déclaré mercredi le parlement libyen dans un communiqué.

Le législateur a condamné le « Campagne de génocide des gangs sionistes » contre Gaza, destiné « tuer le peuple palestinien, éradiquer son droit légitime à la résistance et construire son État indépendant ».

La Chambre des représentants (HoR, Majlis al-Nuwaab) a critiqué les visites en Israël des dirigeants des États-Unis, du Royaume-Uni, de l’Allemagne, de l’Italie et de la France, et a exigé qu’Israël mette immédiatement fin à ses « agression » contre Gaza, dont la population devrait « en aucun cas » être déplacés du territoire.


Les législateurs libyens ont également exigé des réunions urgentes de la Ligue arabe, d’autres organisations islamiques et de l’Assemblée générale des Nations Unies sur la question. Le courant « guerre de génocide » contre Gaza est un échec du système arabe, a déclaré la Chambre, car la tendance à la normalisation des relations avec Israël les a rendus incapables de faire « une position audacieuse qui exprime la volonté du peuple. »

Les législateurs de la Chambre des représentants, composée de 200 membres, ont été élus pour la dernière fois en 2014, avant la deuxième guerre civile en Libye qui a divisé le pays entre l’Armée nationale libyenne (LNA) dirigée par le maréchal Khalifa Haftar et le Haut Conseil d’État (HSC) basé à Tripoli. La HoR est actuellement basée à Tobrouk, contrôlée par la LNA.

La Libye a sombré dans le chaos et l’anarchie après que la rébellion de 2011, soutenue par l’OTAN, ait renversé son dirigeant de longue date, Mouammar Kadhafi.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

RT

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page