Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

La LNH suspend le défenseur vedette des Bruins


Le défenseur des Bruins Charlie McAvoy a été suspendu quatre matchs pour une mise en échec illégale à la tête contre le défenseur des Panthers Oliver Ekman-Larsson lors de la victoire en prolongation de lundi soir, a annoncé le département de la sécurité des joueurs de la LNH. McAvoy a fait face à une audience téléphonique plus tôt dans la journée.

Il s’agit de la troisième suspension de la saison régulière 2023-24 et de la quatrième à s’étendre sur la saison régulière. Défenseur des Flames Rasmus Andersson se prépare tout juste à revenir d’un suspension de quatre matchs pour avoir accusé (et blessé) l’attaquant des Blue Jackets Patrik Laine, tandis que l’ailier des Kings Arthur Kaliyev a purgé une suspension de quatre matchs répartis également entre la pré-saison et la saison régulière plus tôt ce mois-ci. Le défenseur des Sabres Connor Clifton s’est également vu infliger une pénalité de deux matchs.

Dans une vidéo expliquant la suspension, le NHL DoPS a donné l’explication suivante pour la suspension :

« Il est important de noter que les deux éléments de la règle du contrôle illégal de la tête sont satisfaits sur ce jeu. Premièrement, la tête est le principal point de contact, car McAvoy établit un contact direct et puissant avec la tête d’Ekman-Larsson, et c’est la tête qui absorbe la majorité de la force de la mise en échec. Deuxièmement, le contact avec la tête lors de ce jeu est évitable. McAvoy choisit un angle d’approche qui traverse l’avant du corps d’Ekman-Larsson, manquant son noyau et choisissant sa tête. Si McAvoy veut délivrer ce coup, il doit rester bas et choisir un angle qui frappe l’épaule et le tronc d’Ekman-Larsson, plutôt que celui qui fait de la tête le principal point de contact. »

McAvoy s’est vu infliger une pénalité de match sur le jeu, qui s’est produit alors qu’il restait plus de quelques minutes au temps réglementaire et quelques minutes seulement après que McAvoy ait marqué le but égalisateur, par les officiels sur la glace. Bien qu’il ne s’agisse pas d’un coup sûr tardif selon les normes de la ligue, Ekman-Larsson n’était pas en possession de la rondelle lorsque la collision s’est produite, et la zone de l’épaule de McAvoy a touché le visage et la mâchoire d’Ekman-Larsson, balançant sa tête sur le côté avec force. Ekman-Larsson n’est pas revenu dans la partie.

L’histoire de McAvoy avec DoPS a influencé la durée de la suspension. Il a raté un match lors de la course des Bruins à la finale de la Coupe Stanley 2019 en raison d’une suspension, également pour un contrôle illégal à la tête.

Cela signifie maintenant que les Bruins seront privés de leur meilleure paire défensive pour au moins les deux prochains matchs. Matt Grzelcyk a quitté le match contre la Floride en raison d’une blessure au haut du corps et devrait rater une poignée de matchs. Cela signifie qu’un rappel est probable pour le meilleur espoir défensif Mason Lohrei, qui ferait ses débuts dans la LNH à domicile contre les Maple Leafs jeudi.



Sports Grp1

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page