Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

« La mobilisation fonctionne » et doit se poursuivre, assure la FAE

(Montréal) La mobilisation des enseignants fonctionne et doit donc se poursuivre, assure la Fédération autonome de l’éducation (FAE), qui demande à ses membres de revenir sur les piquets de grève à partir de lundi.


Dans une vidéo diffusée sur Facebook dimanche après-midi, la présidente de l’organisation syndicale, Mélanie Hubert, s’est adressée directement aux quelque 66 000 enseignants de la FAE en grève générale illimitée depuis le 23 novembre.

Tout en reconnaissant que le combat que mènent actuellement les enseignants est « probablement le combat le plus difficile de toute leur carrière », elle a expliqué que la mobilisation a permis au syndicat de gagner des points à la table des négociations.

PHOTO DOMINICK GRAVEL, ARCHIVES LA PRESSE

La présidente de la FAE, Mélanie Hubert

« La mobilisation fonctionne. Ce que vous avez fait depuis le 23 novembre a porté ses fruits», a-t-elle promis dans son message qui visait clairement à rallier les troupes à la veille du début d’une nouvelle semaine de grève.

La semaine dernière, le gouvernement a présenté une nouvelle offre aux enseignants, qui a donné lieu à une contre-offre déposée samedi par la FAE. Les négociations se sont poursuivies tout le week-end à ce sujet.

M.moi Hubert explique dans sa vidéo que le syndicat a réussi à faire des gains sur l’encadrement des récréations et sur la gestion des services d’accueil et d’accompagnement à l’apprentissage du français (SASAF).

« Nous avons également progressé sur la composition de la classe. Le gouvernement a enfin compris que c’était une priorité et un élément essentiel», a-t-elle ajouté, notant toutefois que certains aspects de cette question posent encore problème.

Le syndicat entend également poursuivre les négociations pour obtenir des progrès concernant l’échelle salariale, l’autonomie des enseignants lors de leurs périodes personnelles de travail et l’organisation de l’éducation des adultes.

« Nous devons demeurer déterminés à améliorer notre sort, nous y travaillons quotidiennement et vous pouvez faire la différence sur vos lignes de piquetage », a déclaré M.moi Hubert s’adressant aux professeurs.

« Même si c’est dur, même si ça commence à prendre du temps, il faut être présent. »

Vendredi, le premier ministre François Legault a demandé à la FAE de cesser sa grève générale illimitée, arguant que ce moyen de pression est « mauvais pour nos enfants ». Le syndicat a refusé cette demande, dénonçant le « chantage émotionnel » du Premier ministre.


canada-lapresse

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page