Skip to content
La première dame d’Ukraine rencontre la reine consort Camilla

La deuxième saison hivernale de la guerre « sera très difficile », a déclaré le Premier ministre ukrainien Denys Shmyhal.

Il a déclaré lors d’une réunion du gouvernement que la Russie « va encore bombarder l’infrastructure énergétique ; son objectif est de geler l’Ukraine et de commettre un autre génocide du peuple ukrainien ».

Shmyhal a déclaré que « toutes les régions d’Ukraine, à l’exception de la région de Kherson, sont alimentées en électricité. Actuellement, la production d’électricité dans le pays couvre 70% des besoins de consommation ».

Il a déclaré qu’il incombait désormais aux compagnies d’électricité régionales de ne pas dépasser les limites fixées par le fournisseur d’électricité public NPC Ukrenergo et de minimiser la déconnexion inégale des consommateurs.

Il y a suffisamment d’énergie, a-t-il dit, pour répartir uniformément la charge des pannes forcées afin que les gens puissent allumer les lumières pendant au moins cinq à six heures par jour, a déclaré Shmyhal.

Shmyhal a déclaré que la situation nécessitait une défense aérienne solide et des réparations rapides des équipements électriques endommagés.

« En ce qui concerne la défense aérienne, au cours du mois écoulé, il y a eu des progrès significatifs, tout d’abord grâce à la fourniture de systèmes occidentaux modernes », a-t-il déclaré.

L’obtention d’équipements électriques supplémentaires était également une priorité, a-t-il déclaré.

« La Lituanie à elle seule nous a fourni 114 transformateurs. D’autres pays allouent des fonds et des équipements pour aider l’Ukraine à passer l’hiver. Non seulement l’Europe, mais aussi les États-Unis, le Canada et le Japon nous apportent un soutien substantiel », a-t-il déclaré.

Shmyhal a déclaré que les ressources énergétiques de l’Ukraine sont suffisantes pour les mois d’hiver : « Nous entrons dans l’hiver avec 14 milliards de mètres cubes de gaz dans nos installations de stockage et 1,3 million de tonnes de charbon dans les entrepôts. Cette ressource sera tout à fait suffisante pour nous permettre de passer l’hiver. stable. »

Il a également déclaré que le ministère de l’Economie ne prévoyait aucune pénurie de carburant et de diesel, qui seraient nécessaires pour les centaines de générateurs importés.


Cnn all En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.