Skip to content
La principale usine de Nutella sanctionnée pour manquements à la sécurité

La plus grande usine de production de Nutella au monde, située à Villers-Ecalles, dans le nord-ouest de la France, a écopé d’une amende totale de 24.400 euros pour des manquements concernant la sécurité de ce site du groupe italien Ferrero, a-t-on appris jeudi auprès des autorités. .

Le 10 novembre, l’inspecteur de la direction régionale de l’environnement et de l’aménagement (Dreal) constatait que 45 « équipements sous pression, dont plusieurs réfrigérants, étaient en retard de contrôle périodique », selon deux arrêtés préfectoraux du 1er mars.

Or, « l’absence de ces contrôles réglementaires ne permet pas de connaître l’état de ces équipements qui (…) présentent un danger potentiel élevé », selon le texte.


La principale usine de Nutella sanctionnée pour manquements à la sécurité

Au vu de ces lacunes, « il n’est pas possible d’assurer le niveau de sécurité requis », conclut la préfecture.

L’usine emploie 400 personnes, selon Ferrero

Interrogé par l’AFP, un chargé de communication du groupe Ferrero a indiqué que les écarts constatés étaient en passe de se résorber grâce à un plan d’investissement de 36 millions d’euros qui avait été annoncé en janvier.

« Les écarts restants concernent uniquement les aspects administratifs et documentaires », a indiqué le groupe dans un courriel à l’AFP.

« Lors du contrôle Dreal, aucun équipement n’a été arrêté », selon ce mail.

Ferrero a réalisé un chiffre d’affaires de 12,3 milliards d’euros pour son exercice clos le 31 août 2020, en hausse de 7,8% par rapport à l’exercice précédent, selon le site internet du groupe italien.

Le groupe emploie 40 000 personnes dans le monde, dont 1 450 en France.


journaldemontreal-boras

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.