La rémunération des dirigeants de l’opérateur boursier Euronext rejetée lors d’un vote non contraignant

L’opposition porte spécifiquement sur les rémunérations exceptionnelles accordées au directeur général, Stéphane Boujnah, et au directeur des opérations, Manuel Bento.

Les actionnaires de l’opérateur boursier paneuropéen Euronext ont rejeté mercredi la rémunération des dirigeants du groupe lors d’un vote non contraignant lors de l’assemblée générale aux Pays-Bas, où se trouve le siège du groupe.

L’opposition porte spécifiquement sur les rémunérations exceptionnelles accordées au directeur général, Stéphane Boujnah, et au directeur des opérations, Manuel Bento, sur lesquelles les actionnaires auraient préféré pouvoir se prononcer dans une résolution distincte, selon Gerben Everts, au président de l’Association néerlandaise des actionnaires (VEB), qui a interpellé les administrateurs du groupe.

Plus d’informations à venir…

Quitter la version mobile