Skip to content
La Russie interdit les médias d’État canadiens — RT Russia & Former Soviet Union


Moscou a annulé l’accréditation de la CBC en représailles à l’interdiction d’Ottawa sur RT

La Russie a fermé les bureaux de Moscou de la Société Radio-Canada (CBC) et a révoqué les visas et les accréditations de ses journalistes. Cette décision intervient en représailles à la décision d’Ottawa d’interdire la RT en mars, a déclaré mercredi le ministère russe des Affaires étrangères.

« Avec regret, nous continuons à remarquer des attaques ouvertes contre les médias russes de la part des pays du soi-disant Occident collectif qui se disent civilisés », La porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a déclaré aux journalistes. « Une décision a été prise de prendre des mesures de représailles – je souligne, des mesures de représailles – par rapport aux actions du Canada. »

La réponse de la Russie intervient deux mois après la décision d’Ottawa d’interdire les émissions de RT en anglais et en français. Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a déclaré le 16 mars que « le maintien de l’autorisation de distribuer RT et RT France n’est pas d’intérêt public. »


Le CRTC a soutenu que la programmation de RT était « pas cohérent » aux normes canadiennes ou «objectifs politiques», et s’est dit préoccupé par le fait qu’il cherchait à « porter atteinte à la souveraineté d’un autre pays, rabaisser les Canadiens d’une origine ethnique particulière et saper les institutions démocratiques au Canada. La décision a été annoncée après une campagne de plaintes d’organisations ethniques ukrainiennes.

Les autorités britanniques, européennes et australiennes ont également interdit RT et d’autres médias russes depuis le début du conflit en Ukraine.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

RT

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.