Skip to content
La Russie n’acceptera pas le plafonnement des prix du pétrole – Kremlin — RT Business News


L’UE et le G7 se sont mis d’accord sur un plafond de 60 dollars le baril pour l’achat de brut russe

Moscou n’envisage pas de reconnaître un plafonnement des prix imposé par l’Occident sur les exportations russes de pétrole par voie maritime, a déclaré samedi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, ajoutant que le gouvernement procédait actuellement à un examen de la situation.

« Maintenant, nous analysons » Peskov a déclaré aux journalistes. « Une préparation a été effectuée pour un tel plafond. Nous n’accepterons pas ce plafond, et nous donnerons plus d’informations sur la façon dont le travail sera organisé après la révision.

Vendredi, l’UE a finalement accepté de plafonner le prix du brut maritime russe à 60 dollars le baril, ce qui avait été proposé par les États-Unis et soutenu par le Groupe des Sept en septembre. Cette étape ouvre la voie à l’approbation officielle de la mesure au cours du week-end.

Le plafond, qui vise à sanctionner davantage Moscou pour l’opération militaire en Ukraine, interdira aux entreprises occidentales d’assurer ou de financer des navires transportant du pétrole russe, à moins que la cargaison ne soit achetée au niveau de prix artificiel ou en dessous. Il doit entrer en vigueur le 5 décembre ou « très peu de temps après. »

LIRE LA SUITE:
Les frais de port du pétrole russe augmentent – ​​Bloomberg

Des restrictions similaires, y compris un plafonnement des prix pour d’autres produits pétroliers, devraient être introduites en février.

La Russie a déclaré à plusieurs reprises qu’elle ne vendrait pas de pétrole aux pays qui participent au programme, avertissant que le plafond ferait des ravages sur les marchés de l’énergie et pousserait les prix des matières premières encore plus haut.

Pour plus d’histoires sur l’économie et la finance, visitez la section commerciale de RT

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

RT

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.