La SNCF se dit « prête » à accueillir les Jeux de Paris

Jean-Pierre Farandou, PDG de la SNCF, à Paris, le 28 juin 2024.

Depuis l’annonce de la dissolution de l’Assemblée nationale le 9 juin, les élections législatives sont sur toutes les lèvres. Mais pas sur celles de la SNCF. A deux jours du premier tour, la compagnie ferroviaire organisait une conférence de presse sur les Jeux olympiques et paralympiques (JOP) de Paris.

Lire aussi | Article réservé à nos abonnés JO : les incertitudes sur le plan de transport levées

 » Conscient «  que cette rencontre avec la presse pouvait paraître déplacée au vu du contexte politique, Jean-Michel Farandou, le président de la SNCF, a évoqué une « besoin de réconciliation » entre les Français, donc « L’importance de parler des moments joyeux qui nous attendent ».

 » Nous sommes prêts « a insisté le président. « des moyens exceptionnels » ont été mis en place par la SNCF pour accueillir les 15 millions de visiteurs attendus durant les trente jours de compétition. « Il y aura au total 4 500 trains supplémentaires en Ile-de-France et 370 TER supplémentaires en province »il assure. 50 000 cheminots (20 000 en Ile-de-France et 30 000 en régions) de toutes professions seront mobilisés. 6 000 agents bénévoles recrutés en interne et 5 000 intérimaires viendront leur prêter main forte à la gare pour accueillir et orienter les spectateurs.

« Flèches roses »

En gare de Vaires-Torcy (Vaires-sur-Marne), Stéphane Desruelle, référent JO pour les lignes P et E, attend 8 000 voyageurs par heure contre 4 000 voyageurs par jour habituellement. Les spectateurs viendront assister aux épreuves d’aviron et de canoë-kayak sur le stade nautique de Vaires-sur-Marne. « Aujourd’hui, il n’y a qu’une seule personne qui accueille les voyageursexplique M. Desruelle. Il y en aura jusqu’à 60 par jour pendant les Jeux.

Lire l’enquête | La logistique à l’heure des JO : le casse-tête du dernier kilomètre

Les deux gares lilloises s’apprêtent à recevoir plus de 150 000 visiteurs pour les 52 matchs de basket et de handball, ainsi que les quelques Nordistes qui profiteront des Jeux à Paris. « Nous attendons un million de voyages pendant les seize jours des JO » du 26 juillet au 11 août, précise Eric Leboube, directeur des stations Nord-Pas-de-Calais. « des flèches roses pour indiquer le chemin » ont déjà trouvé leur place sur le terrain des gares lilloises. Trois cents cheminots seront présents pour guider les passagers ainsi qu’une équipe de chiens vers « accélérer le traitement des bagages oubliés ». C’est pourquoi l’entreprise déclare « très bien commencé » Pour  » battre le record de 24 millions de passagers transportés établi à l’été 2023 ».