Skip to content
La star de la NRLW émet un nouvel avertissement de grève




La principale star de la NRLW, Ali Brigginshaw, a dit à la LNR de se préparer pour « quelques semaines poilues », lançant un nouvel avertissement à l’instance dirigeante que les joueurs masculins sont prêts à faire la grève.

Brigginshaw, qui a été nommé joueur du match lors de la victoire finale de la Coupe du monde en Australie l’année dernière, a déclaré que les athlètes masculins et féminins étaient fatigués d’attendre une résolution aux négociations prolongées de la convention collective (CBA).

Les joueurs masculins sont couverts par la CBA précédente – qui a expiré au début de la nouvelle année contractuelle le 1er novembre – mais les joueuses n’ont pas de CBA en place.

Le meneur de jeu de Brisbane Brigginshaw est membre du conseil consultatif de la Rugby League Players Association.

Elle a dit qu’elle n’avait pas marché sur un terrain depuis la finale de la Coupe du monde de l’année dernière « purement par stress de ne pas vouloir se blesser » et de risquer sa chance d’obtenir un contrat NRLW.

Brigginshaw a suggéré que ses homologues masculins emboîteraient le pas si aucune CBA n’était finalisée d’ici l’ouverture de la saison le 2 mars.

« Je pense qu’ils (la LNR) pensent que les hommes vont simplement se retourner et jouer, mais ils tiennent tous bon et ils ne joueront pas tant que les choses ne seront pas réglées », a-t-elle déclaré à SEN.

« Ils sont entièrement pris en charge par la RLPA.

« Ça va être une couple de semaines poilues, je suppose, parce que les matchs des hommes sont sur le point de commencer et ils ont besoin de tout régler.

« Nous nous battons pour eux et ils se battent pour nous. »

La résistance de Brigginshaw à l’entraînement découle du fait que les joueurs, contrairement aux clubs, doivent désormais payer la facture de l’assurance médicale.

La logique derrière une telle décision est qu’elle réduirait les charges fiscales pour les clubs étant donné que les joueurs bénéficiaient d’une augmentation du montant du plafond salarial (12,1 millions de dollars pour la LNR, 884 000 $ pour la NRLW).

Mais Brigginshaw a exhorté la LNR à reconsidérer, estimant que cela coûterait « jusqu’à 3500 $ » par joueur – quelque chose que les joueurs à temps partiel de la NRLW auraient du mal à couvrir.

« Ils (la LNR) peuvent venir à la fête », a-t-elle déclaré.

« Je ne sais pas ce qui les retient, mais en tant que groupe de joueurs, nous sommes très fortement unis. »

Brigginshaw a signalé que la saison NRLW était susceptible de commencer en juin, mais aucune durée de saison ni date de début n’ont encore été verrouillées.

© AAP



Sports Grp2

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.