Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

La suspension et les blessures obligent les Wallaroos à changer pour affronter des ennemis français en forme




Les Wallaroos ont procédé à trois changements forcés alors qu’ils cherchent à arrêter les puissances françaises au deuxième tour du tournoi WXV1 en Nouvelle-Zélande.

Les équipes s’aligneront samedi au stade Forsyth Barr de Dunedin, la France venant de remporter une victoire surprise 18-17 contre le champion du monde Black Ferns au premier tour.

Les Australiens se sont inclinés face à l’Angleterre, finaliste de la Coupe du monde, 42-7 lors de leur affrontement au premier tour vendredi dernier.

L’entraîneur Jay Tregonning a dû remanier son alignement, avec le verrou suspendu Annabelle Codey remplacée dans l’équipe de départ par Sera Naiqama.

L’ailière Maya Stewart a été exclue en raison d’une commotion cérébrale, Desiree Miller étant élevée du banc pour son premier départ au test, s’alignant dans le sauteur n°14.

L’arrière extérieure polyvalente Melanie Wilks a été incluse sur le banc, prête à faire ses débuts au Test, tandis que la rameuse arrière Leilani Nathan remplace Ashley Marsters, blessée, dans la réserve.

Wilks est un vainqueur consécutif du poste de Premier ministre pour la Bond University dans la compétition Queensland Premier Rugby en 2022 et 2023, et a représenté les Reds dans les XV et 7.

« Nous avons dû effectuer un certain nombre de changements forcés dans l’alignement et nous pensons que Wilks a mérité cette opportunité suite à sa performance à l’entraînement », a déclaré Tregonning.

« Elle fait partie du groupe Wallaroos depuis plusieurs années et fait partie de plusieurs équipes en tournée… c’est une reconnaissance du travail acharné qu’elle a continué à fournir pendant plusieurs années. »

Tregonning a déclaré que les Wallaroos reconnaissaient le défi présenté par la France mais avaient confiance en leurs propres forces.

« La France a remporté une bonne victoire contre les Black Ferns à Wellington le week-end dernier et nous nous attendons à ce qu’ils soient en pleine confiance, mais nous sommes également confiants dans notre plan de match », a-t-il déclaré.

« Réagir après le match contre l’Angleterre et faire preuve d’une bonne exécution contre la France est notre priorité. »

L’équipe des Wallaroos : Brianna Hoy, Tania Naden, Eva Karpani, Sera Naiqama, Michaela Leonard (c), Siokapesi Palu, Emily Chancellor, Kaitlan Leaney, Layne Morgan, Carys Dallinger, Ivania Wong, Arabella McKenzie, Georgina Friedrichs, Desiree Miller, Faitala Moleka. Res : Adiana Talakai, Bree-Anna Cheatham, Emily Robinson, Atasi Lafai, Leilani Nathan, Sarah Dougherty, Cecilia Smith, Melanie Wilks.

© AAP



Sports Grp2

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page