Skip to content
La Tunisie résiste au Danemark et prend un point


Dans le groupe D, la Tunisie et le Danemark se sont séparés par un match nul et vierge (0-0). Dans un stade d’Education City engagé pour sa cause, la Tunisie aurait même pu faire mieux.

Pas de vainqueur dans le match des futurs adversaires des Bleus. Sans complexes, la Tunisie a fait mieux que résister au Danemark avant de reculer sans craquer. A l’arrivée, elle a remporté le point du nul (0-0) qui pourrait s’avérer précieux dans son ambition pour la première qualification de son histoire pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde.

Toute l’arène d’Education City était parée de rouge et de blanc pour ce match. Logique puisque ce sont les couleurs des deux équipes qui s’y affrontent et qui fêtent toutes deux leur sixième participation à une phase finale de Coupe du monde. Cependant, tout le stade a été acquis par les Aigles de Carthage, vêtus de la couleur immaculée d’aujourd’hui. Les quelques Danois irréductibles ont eu du mal à se faire entendre.

>> A lire aussi : Christian Eriksen, miracle et atout de cœur du Danemark

Et la domination dans les tribunes s’est concrétisée sur le terrain en première mi-temps. Si les Danois semblent mieux entrer dans le match, Laidouni signe rapidement la révolte d’un tacle furieux avant d’haranguer les tribunes. Commence alors une prise de contrôle tunisienne du match.

Issam Jebali songe même à tenir l’ouverture du score. Laissé dans le dos de la défense, il trompe Kasper Schmeichel. Mais l’arbitre signale un hors-jeu (23e). Et dans les derniers instants de la première mi-temps, c’est encore lui qui échappe à la vigilance des rouges. Mais Schmeichel sort un arrêt de grande classe pour dévier la frappe piquée (43e).

En face, le Danemark est à la peine, surpris par la bonne dose d’agressivité que ses adversaires mettent dans le jeu. Les Danois misent donc sur les tirs lointains (33e), les corners (20e, 31e, 45e+4) ou coups francs.

Le Danemark prend l’avantage après la pause

Les Scandinaves reprenaient de l’élan en seconde période. Damsgaard est trouvé dans la surface mais sa frappe est repoussée par le gardien tunisien. Le ballon atterrit dans les pieds de Skov Olsen qui tire et marque. Le but est toutefois annulé pour un hors-jeu en début d’action (53e).

Damsgaard continue. Du côté gauche, il adresse un centre précis au premier poteau. Dolberg devance Meriah mais ne parvient pas à redresser le ballon (57e). Aymen Dahmen brille à nouveau en déviant la frappe de Christian Eriksen (69e). Sur le corner qui suit, Christensen se retrouve au second poteau. La tête du défenseur du Barça est frôlée par Cornelius, seul à moins d’un mètre des buts, mais le ballon finit sur le poteau (70e).

La Tunisie est proche du break mais résiste vaillamment, quitte à renoncer aux relances de la défense. Et aurait même pu rêver mieux quand la VAR lui refuse un éventuel penalty dans les arrêts de jeu (90e+4).

Qu’importe! Le point, gagné avec brio face à l’un des deux favoris annoncés du groupe D, satisfera les Aigles de Carthage, qui peuvent toujours rêver d’une envolée vers les huitièmes de finale.

La Coupe du monde au Qatar au-delà du football :

France 24 Sport

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.