Skip to content
La ville clé du Donbass « à moitié encerclée » par l’Ukraine – RPD — RT Russie et ex-Union soviétique


Kiev a déployé une force formidable lors de son offensive, a déclaré un haut responsable du Donbass

Les troupes ukrainiennes tentent d’encercler la ville de Krasny Liman, une plaque tournante ferroviaire importante, a déclaré le chef de la République populaire de Donetsk (RPD), Denis Pushilin.

La situation est « alarmant » parce que les Ukrainiens ont « à moitié encerclé » la ville située à la limite nord de la RPD, a écrit Pushilin sur sa chaîne Telegram vendredi.

Krasny Liman, connu sous le nom de Liman en Ukraine, a été saisi par les forces russes et du Donbass fin mai.

L’armée de la RPD a rapporté vendredi que les défenses de la ville n’avaient pas été percées malgré « constant » pilonnage par l’Ukraine.

Pushilin a déclaré que la RPD avait perdu le contrôle total des villes de Yampol et Drobyshevo, tandis que les Ukrainiens bombardaient la route d’approvisionnement entre Krasny Liman et Svatovo.

« Nos garçons se battent. On fait venir des réserves, on devrait pouvoir tenir. Cependant, l’ennemi a également déployé [strong] les forces, » il a écrit.

C’est une nouvelle très désagréable, mais nous devons regarder la situation avec sérieux et tirer les conclusions de nos erreurs.

La nouvelle survient alors que le président russe Vladimir Poutine doit signer vendredi des documents sur l’adhésion de la RPD et de la République populaire de Lougansk (RPL) voisine à la Russie. Poutine signera également des traités sur l’adhésion des régions russes de Kherson et de Zaporozhye, qui ont déclaré leur indépendance vis-à-vis de l’Ukraine.

LIRE LA SUITE:
Des enfants parmi les morts après le bombardement ukrainien d’un convoi de réfugiés – LPR

Ces quatre territoires ont massivement voté en faveur de l’adhésion à la Russie lors de référendums organisés du 23 au 27 septembre.

L’Ukraine et l’Occident considèrent le vote comme illégal et refusent de reconnaître les résultats.
Poutine a déclaré la semaine dernière une mobilisation partielle, dans le but d’ajouter 300 000 réservistes à l’armée.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

RT

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.