l’abstention finale s’élèvera à 32,5%, selon notre estimation Ipsos-Talan

L’abstention devrait augmenter à 32,5%%selon une estimation Ipsos-Talan pour France Télévisions, Radio France, France 24, RFI et LCPIl est 20 points C’est moins qu’en 2022, où 52,49 % des électeurs inscrits ne se sont pas rendus aux urnes. Si ce chiffre se confirme, il s’agirait du taux de participation le plus élevé à une élection depuis 1986.. La dissolution de l’Assemblée nationale par Emmanuel Macron le 9 juin a mobilisé les électeurs. Suivez notre direct.

Une forte hausse de la participation. Les électeurs français ont encore quelques heures pour voter au premier tour des élections législatives, dimanche 30 juin, mais le vote devrait s’avérer plus mobilisateur qu’en 2022. Participation atteinte 59.39% à 17 heures, selon le ministère de l’Intérieur. A midi, le taux de participation s’élevait à 25,9%, toujours selon la même source. La participation est en forte hausse, si l’on compare avec le premier tour des élections législatives du 19 juin 2022, où elle s’élevait à 39,42% à 17 heures. Suivez la soirée électorale dans notre livestream.

Les premiers résultats sont attendus à 20 heures Les premières estimations ne seront disponibles qu’à 20 heures, heure de fermeture du dernier bureau de vote en France. Certains territoires d’outre-mer, ainsi que les Français résidant à l’étranger en Amérique, ont voté samedi 29 juin. Le vote en ligne était également possible pour certains électeurs résidant à l’étranger.

À peine 4 000 candidats en lice pour le premier tour. Le nombre d’aspirants députés (4 009) n’a jamais été aussi faible depuis près de trente ans. Entre l’alliance des partis de gauche et les délais restreints de présentation des candidats, il y en a 2.280 de moins pour ces élections qu’en 2022.