Skip to content
L’Allemagne n’est pas punie pour avoir protesté, Kane et Maguire sont prêts à affronter les États-Unis, la ville hôte de la finale est une ville fantôme




Avec autant de choses qui se passent dans les coulisses que sur le terrain, voici toutes les dernières nouvelles de la Coupe du Monde de la FIFA au Qatar.

L’Allemagne évite les sanctions pour manifestation

L’Allemagne ne sera pas sanctionnée pour sa protestation avant la défaite 2-1 d’hier face au Japon, selon un rapport publié dans L’indépendant.

Sur leur photo d’équipe officielle, les 11 joueurs allemands se sont couvert la bouche pour protester contre la décision de la FIFA d’interdire aux capitaines de porter des brassards ornés de messages pro-LGBTQI.

« Il ne s’agissait pas de faire une déclaration – les droits de l’homme ne sont pas négociables. Cela ne devrait pas être pris pour acquis, mais ce n’est toujours pas le cas », a déclaré la DFB dans un communiqué.

Les joueurs allemands posent avec leurs mains couvrant leur bouche (Photo par Alexander Hassenstein/Getty Image)

L’article 11 du code de discipline de la FIFA stipule que toute personne « utilisant une manifestation sportive pour des manifestations à caractère non sportif peut être sanctionnée ». Cependant, l’instance dirigeante du football mondial n’a pas encore commenté la manifestation et il semble peu probable qu’elle impose une sanction à l’Allemagne maintenant.

Le milieu de terrain suisse Granit Xhaka, l’un des sept capitaines qui avaient prévu de porter le brassard One Love au Qatar, a confirmé avant leur affrontement avec le Cameroun que son équipe n’entreprendrait pas une manifestation similaire à celle de ses homologues allemands.

La star belge Eden Hazard a également jeté son grain de sel en déclarant à RMC Sport : « Après, ils ont perdu le match. Ils auraient mieux fait de ne pas le faire à la victoire. Nous sommes ici pour jouer au football. Je ne suis pas là pour envoyer un message politique, (d’autres) personnes sont mieux placées pour cela. Nous voulons nous concentrer sur le football.

Les mots de l’ailier du Real Madrid ont été juxtaposés à ceux de la ministre belge des Affaires étrangères, Hadja Lahbib, portant un brassard OneLove lorsqu’elle a rencontré Gianni Infantino dans les tribunes lors de la victoire 1-0 des Red Devils sur le Canada.

Kane et Maguire prêts à affronter les États-Unis

Il y avait un doute sur la forme physique de Harry Kane pour le choc des Trois Lions avec les États-Unis samedi matin (AEDT), mais le manager Gareth Southgate a confirmé que l’attaquant anglais serait titulaire.

Kane est allé passer des scanners au Qatar sans qu’aucun dommage grave à la cheville ne soit détecté, et l’homme de Tottenham Hotspur était de retour en Angleterre pour s’entraîner mercredi, heure locale.

« Il est bon », a déclaré le manager anglais à ITV.

« Il a travaillé un peu plus individuellement aujourd’hui, mais il sera de retour avec l’équipe demain et bon pour le match. Nous venons de le vérifier pour voir. Ce n’est pas tant la cheville, c’est plus le pied.

Le défenseur central Harry Maguire, qui a quitté le terrain et s’est dirigé directement dans le tunnel à cause de ce qui semblait être une blessure à la tête, a également été retiré au début de la route 6-2 de l’Angleterre contre l’Iran.

« Il se sentait mal et cela a affecté sa vision », a précisé Southgate.

« Vous vous inquiétez d’une commotion cérébrale à cet instant, mais nous revoyions toutes les images et il n’y a rien, donc il est dans une bonne zone. »

L’UE demande que les familles des travailleurs soient indemnisées

Le parlement de l’Union européenne a voté en faveur d’une résolution qui demande à la FIFA d’indemniser les familles des travailleurs migrants de la Coupe du monde décédés.

La résolution a également critiqué les informations selon lesquelles des personnes de la communauté LGBTQI auraient été victimes d’abus, et est même allée jusqu’à encourager le Qatar à décriminaliser les relations homosexuelles.

Un certain nombre de députés ont enfilé les brassards One Love, que les capitaines de sept nations européennes à la Coupe du monde avaient prévu de porter avant qu’ils ne soient interdits de manière sensationnelle par la FIFA avec des menaces de cartons jaunes et d’autres sanctions pour toute nation qui oserait enfreindre le nouveau politique.

Lusail une ville fantôme à quelques semaines de la finale

Lusail, où se jouera la finale de la Coupe du monde 2022 dans un peu plus de trois semaines, ressemble actuellement à une ville fantôme avec ses rues sans vie et ses grues de construction disséminées dans la ville située à 20 kilomètres au nord de Doha.

Sur la place Vendôme, un centre commercial de luxe de la ville, de nombreux magasins n’ont pas encore ouvert. Le transport en commun nouvellement construit relie les navetteurs et les fans de football entre Doha et Lusail, mais il est courant que les services soient peu peuplés.

Le manque d’activité à Lusail durant le tournoi phare pour lequel l’infrastructure de la ville a été construite a soulevé des questions sur ce qu’il adviendra des installations après que plus d’un million de fans aient quitté le Qatar à la fin de la Coupe du monde, établissant des comparaisons avec les sites de la ville russe de Sotchi, abandonnés après le 2014 Jeux olympiques d’hiver.

Les responsables qatariens ont décrit Lusail comme une « extension de Doha » et la ville fait partie de plans plus larges visant à attirer des cols blancs dans l’espoir d’étendre l’économie du savoir de la nation dépendante des ressources naturelles, mais le temps nous dira si ces plans se concrétisent ou les installations cossues sont laissées à rouiller.



Sports Grp2

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.