Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

Laval | Des voleurs présumés liés au crime organisé roumain arrêtés

(Laval) Des criminels soupçonnés par la police d’être liés au crime organisé roumain ont récemment été arrêtés pour un vol à l’étalage commis au Québec, dont la valeur s’élèverait à plus de 70 000 $.


L’Escouade des enquêtes de poste du Service de police de Laval (SPL), qui a procédé aux arrestations, s’attend à ce que la découverte de tels dossiers incite d’autres commerçants à signaler d’autres vols qui pourraient avoir été commis par ces bandits.

L’enquête policière a révélé en mars dernier un stratagème de vol à l’étalage commis dans des magasins d’électronique. Des liens ont alors été établis avec d’autres suspects opérant tant au Québec qu’en Ontario qui ciblaient des magasins vendant du matériel informatique, des vêtements et des équipements de sport, ainsi que des vêtements de luxe.

Grâce à la collaboration de l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC), plusieurs suspects ont été identifiés et les policiers du SPL ont effectué une perquisition dans le quartier Chomedey qui a mené à la saisie de 15 000 $ en argent comptant, ainsi que de 40 000 $ de matériel volé destiné à exporter vers la Roumanie.

La police de Laval dit avoir pu établir que les suspects d’origine roumaine séjournaient au Canada après avoir déposé une demande d’asile. Ils voleraient ensuite pendant quelques mois avant de quitter le pays.

Laurentiu Baicu, 37 ans, est toujours détenu depuis son arrestation. Tiberius Léonard Miron, 40 ans, a été libéré sous conditions suite à sa comparution.

Claudia Macu, Vijai Alexe et Ionel Nitu, âgés de 32 à 42 ans, ont été libérés sous conditions.

Valter Ionut Alexe, 29 ans, et Timotei Ion, 27 ans, sont toujours recherchés par la police et un mandat d’arrêt a été émis à leur nom. Les suspects font face à plusieurs chefs d’accusation de vol à l’étalage de plus de 5 000 $ et de recel de biens volés de plus de 5 000 $.

Les déportations vers la Roumanie peuvent être ordonnées par les autorités en lien avec ces activités criminelles au Canada.

En attendant, la police de Laval invite toute personne qui a été victime de vol à l’étalage ou qui possède des informations sur ce réseau de voleurs à les contacter.


canada-lapresse

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page