Skip to content
Le Cabinet approuve la création de la National Land Monetization Corporation ;  Modification de la loi Mmdr pour fixer les taux de redevance

Le Cabinet de l’Union a approuvé mercredi la création de la National Land Monetization Corporation pour la monétisation des actifs des entreprises du secteur public central (CPSE) et d’autres amendements clés à la loi sur les mines et les minéraux.

La National Land Monetization Corporation (NLMC) sera créée en tant que société détenue à 100% par le gouvernement indien avec un capital social initial autorisé de Rs 5 000 crore et un capital social libéré de Rs 150 crore. Il entreprendra la monétisation des terres excédentaires et des actifs immobiliers des CPSE.

A lire aussi

Le cabinet de l’Union, présidé par le Premier ministre Narendra Modi, a également approuvé une proposition visant à modifier la deuxième annexe de la loi MMDR afin de préciser les taux de redevance de certains minéraux, notamment la potasse, l’émeraude et le groupe de métaux du platine. L’approbation garantirait la vente aux enchères de blocs de minéraux concernant la glauconite, la potasse, l’émeraude, le groupe de métaux du platine, l’andalousite et le molybdène, réduisant ainsi les importations de ces minéraux, selon un communiqué officiel.

Cela contribuera également à générer des opportunités d’autonomisation dans le secteur minier ainsi que dans le secteur manufacturier, ce qui contribuera davantage à assurer une croissance inclusive d’une grande partie de la société.

Le ministère des Mines avait proposé des taux de redevance raisonnables afin d’encourager une meilleure participation à la vente aux enchères des mines. Sans partager de chiffre, il a déclaré que les taux avaient été fixés après de longues consultations avec les gouvernements des États et divers ministères/départements du gouvernement central.

Le ministère des Mines fournira une méthodologie pour le calcul du prix de vente moyen (ASP) de ces minerais requis pour permettre la vente aux enchères de ces blocs de minerais. Le communiqué indique en outre que plus de 146 blocs ont été mis aux enchères au cours de l’exercice 2021-22. De ce nombre, 34 blocs ont été mis aux enchères avec succès au cours de l’exercice.

La spécification des redevances et de l’ASP pour les minéraux tels que la glauconite/potasse, l’émeraude, le groupe de métaux du platine (MGP), l’andalousite et le molybdène augmenterait le nombre de blocs mis aux enchères.

(Avec les entrées de PTI)

(Édité par : Priyanka Deshpande)

Première publication: IST


cnbctv18-forexlive-benzinga

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.