Skip to content
Le concurrent de l’UFC laisse tomber un coup de pied dévastateur KO sur l’ex-champion (VIDEO) – News 24


Marlon ‘Chito’ Vera est devenu viral sur Twitter après avoir donné samedi un superbe coup de pied KO à l’ancien champion Dominick Cruz qui lui a immédiatement cassé le nez et l’a peut-être envoyé à la retraite.

Cherchant à s’imposer tôt dans le combat, Cruz est sorti en mission lors de sa première sortie depuis une victoire en décembre 2021 contre Pedro Munhoz.

Avec Vera gardant son sang-froid, cependant, il a lancé un contre-tir du gauche sur Cruz qui l’a mis sur le sol de l’octogone avant que le roi des poids coq de 37 ans et deux fois ne parvienne à se remettre sur pied.

Le combat s’est déroulé à peu près comme ça pendant toute sa durée, avec Cruz l’agresseur et Vera répondant avec de gros coups.

Renversant Cruz avec une grosse droite, Vera a pu être vue en train d’essayer de mettre en place des coups de pied après ses coups de poing, puis a livré le plus gros de tous à 2:17 au quatrième tour.

Avec le changeur de jeu, Vera a immédiatement cassé le nez de Cruz, ce qui, selon une page respectée du MMA, pourrait ne plus jamais être le même, et l’arbitre a été contraint d’intervenir immédiatement dès que Cruz a touché le pont pour la troisième fois.

Réfléchissant à sa plus grande victoire en carrière, Vera a admis que c’était « difficile de trouver les low kicks ».

« Au quatrième round, le coach m’a dit, lance une bombe après les coups et tu le trouveras » Vera a ajouté, avec ce conseil avisé.

Montant dans le classement 20-7, Vera se rapproche maintenant d’un tir à la couronne d’Aljamain Sterling avec certains fans en ligne l’appelant à affronter Petr Yan ensuite si le Russe l’emporte contre Sean O’Malley à l’UFC 280.

Après avoir déjà infligé au téméraire O’Malley sa seule défaite en carrière, Vera a clairement les yeux rivés sur le prix.

« Je suis venu dans ce sport pour être champion du monde » il a déclaré.


« Je ne trébuche pas. Je vais continuer à travailler et je vais continuer à botter le cul. Je vais être un putain de champion du monde. »

Dans des nouvelles encourageantes, Cruz n’a perdu que contre des hommes qui ont déjà été champions du monde à Henry Cejudo, Cody Garbrandt et Urijah Faber.

Pourtant, maintenant, compte tenu de ses années avancées et de la façon dont il a été terminé à la Pechanga Arena tout en ayant sa carrière gâchée par des blessures, le Californien au franc-parler peut chercher à raccrocher ses gants et à se concentrer à plein temps sur le punditry.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

RT

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.