Skip to content
Le Conseil royal des Émirats arabes unis élit le nouveau président de Cheikh Mohammed Bin Zayed

Le chef de facto des Émirats arabes unis, le cheikh Mohammed bin Zayed al-Nahyan, a été élu samedi président de l’État arabe du Golfe par un conseil suprême fédéral, renforçant ainsi son règne sur le producteur de pétrole de l’OPEP et acteur clé de la région.

Le conseil, qui regroupe les dirigeants des sept émirats de la fédération des Émirats arabes unis, a élu le cheikh Mohammed, dit MbZ, au lendemain du décès de son demi-frère, le président cheikh Khalifa bin Zayed, également dirigeant d’Abu Dhabi.

« Nous le félicitons et lui prêtons allégeance, tout comme notre peuple (…) et le pays tout entier suivra sa direction vers la gloire », a déclaré le dirigeant de Dubaï, le cheikh Mohammed bin Rashid al-Maktoum, qui est également vice-président et premier ministre des Émirats arabes unis. une publication sur Twitter.

A lire aussi :

MbZ, 61 ans, exerçait déjà le pouvoir depuis des années à une époque où le cheikh Khalifa souffrait d’épisodes de maladie, dont un accident vasculaire cérébral en 2014.

Il devient président à un moment où les liens de longue date des Émirats arabes unis avec les États-Unis sont visiblement tendus en raison du désengagement américain perçu des préoccupations de sécurité de ses alliés du Golfe.

MbZ a mené un réalignement du Moyen-Orient qui a créé un nouvel axe anti-iranien avec Israël. Il a également renforcé la puissance militaire des Émirats arabes unis qui, associée à sa richesse pétrolière et à son statut de centre d’affaires, a étendu l’influence émiratie dans la région et au-delà.


cnbctv18-forexlive-benzinga

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.