Skip to content
Le géant du tabac sanctionne la Russie — RT Business News


L’un des plus grands fabricants de tabac au monde, Philip Morris International (PMI), a déclaré mercredi qu’il réduisait les volumes de production et suspendait les investissements prévus en Russie dans un contexte de perturbations de la chaîne d’approvisionnement et d’évolution du cadre réglementaire.

L’annonce intervient alors que de grandes entreprises internationales se retirent de Russie en raison des sanctions occidentales contre Moscou pour son offensive militaire en Ukraine.

Les investissements précédemment prévus dans le pays par le géant du tabac comprenaient des lancements de nouveaux produits, ainsi que des investissements commerciaux, d’innovation et de fabrication. Philip Morris possède des marques telles que Parliament, Marlboro, Chesterfield, L&M, Next, ainsi que des sticks Heets pour IQOS.

PMI a précisé qu’il continuerait à payer les salaires de l’ensemble de ses plus de 3 200 employés en Russie.

Auparavant, la société de tabac Imperial Brands, cotée au Royaume-Uni, avait également suspendu toutes ses opérations en Russie, à la suite des sanctions internationales contre le pays.

Pour plus d’histoires sur l’économie et la finance, visitez la section commerciale de RT

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

RT

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.