Le gouvernement va débloquer 650 millions d’euros en urgence pour les Ehpad

Fadila Khattabi, ministre déléguée aux Personnes âgées et aux Personnes handicapées.
Joël SAGET / AFP

INFOS LE FIGARO – Alors que les Ehpad publics sombrent dans le rouge, la ministre chargée des Personnes âgées, Fadila Khattabi, annonce une augmentation de 5% du financement, dans le cadre du budget voté pour 2024, et une reprise par l’Etat du volet dépendance géré par les départements. , sur une base volontaire.

Lentement mais sûrement, les Ehpad publics sombrent dans le rouge : 85 % des établissements ont terminé l’année 2023 en déficit, selon une enquête de la Fédération hospitalière de France (FHF). Treize organisations du secteur des personnes âgées, publiques et associatives, ont alerté lundi sur la «  gravité de la situation » financier, d’une ampleur «  inédit », affectant leurs établissements et services d’autonomie à domicile. En cause, l’inflation, la perte de confiance des familles suite à l’affaire Orpea qui a ébranlé tout le secteur, mais aussi le fait que les résidents arrivent dans les Ehpad de plus en plus âgés et donc avec un plus grand besoin d’accompagnement. .

Face à cette situation, l’État – qui avait déjà apporté l’an dernier un soutien financier de 100 millions d’euros, désormais intégralement utilisé – a décidé de prendre deux décisions structurantes. Pour faire face à l’urgence, «  nous augmentons, avec Catherine Vautrin de 5 % Financement par l’État des Ehpad publics, afin de leur apporter…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous en reste 86% à découvrir.

Voulez-vous en savoir plus ?

Débloquez tous les objets immédiatement.

Déjà inscrit? Se connecter