Le gouverneur du Texas gracie un homme reconnu coupable du meurtre d’un manifestant contre le racisme

États-Unis : le gouverneur du Texas gracie un homme reconnu coupable du meurtre d’un manifestant antiraciste

Le gouverneur républicain du Texas, Greg Abbott, a gracié jeudi un homme condamné l’an dernier pour le meurtre d’une manifestante lors des grandes mobilisations de 2020 contre le racisme et les violences policières.

Daniel Perry, un militaire actuellement âgé de 37 ans qui conduisait des VTC pendant son temps libre, s’est retrouvé au milieu d’une foule de manifestants à Austin, capitale de cet Etat du sud, le 25 juillet 2020.

Condamné à 25 ans de prison

Ses avocats avaient plaidé la légitime défense. Ils ont déclaré qu’il avait tiré cinq fois avec un pistolet sur Garrett Foster, 28 ans, parce que ce dernier s’était approché de son véhicule et avait pointé un fusil d’assaut dans sa direction.

L’accusation a affirmé qu’il aurait pu faire volte-face et initier la confrontation avec ce manifestant, également blanc.

Daniel Perry a été condamné le 7 avril 2023 à 25 ans de prison, mais avant même de faire appel, le gouverneur Abbott a annoncé avoir demandé à la commission des grâces du Texas d’étudier son cas.

Il a expliqué vouloir faire appliquer la loi texane « Stand your ground », l’une des plus étendues aux États-Unis en matière de légitime défense, qui autorise une personne à recourir à la force meurtrière si elle s’estime sérieusement en danger, même si il existe une autre possibilité d’échapper à ce danger.

Le gouverneur a salué la loi « qui ne peut être annulée ni par un jury ni par un procureur progressiste ». Dans son ordonnance de grâce, il critique le procureur du comté, l’accusant de sa politique de « réduction de l’accès aux armes à feu » et de la manière dont il a mené l’enquête.

Article original publié sur BFMTV.com

Quitter la version mobile