Le groupe Nice-Matin rachète l’agence Bestimage de « Mimi » Marchand

Michele Marchand, également connue sous le nom de Mimi Marchand, à Paris, le 9 mai 2022.

Nice-Matin se diversifie « personnes ». Propriété de Xavier Niel (actionnaire individuel de Monde), l’enseigne de presse régionale a confirmé, mercredi 12 juin, qu’elle rachèterait la totalité des parts de la société Chouet’Presse, elle-même propriétaire de l’agence de paparazzi Bestimage. Même si la direction ne souhaite pas dévoiler le montant de ce rachat, elle assure qu’au moins huit salariés, sur les dix qui composent l’équipe, seront retenus.

Lire aussi | Mimi Marchand, patronne de l’agence paparazzi Bestimage, incarcérée pour violation de son contrôle judiciaire

« Notre idée est de créer des contenus spécifiques aux habitants de la Côte d’Azur, principalement sous forme numérique, en réutilisant leurs fonds photos pour favoriser le trafic gratuit sur notre site Internet », explique Jean-Louis Pelé, le PDG du groupe. Bestimage a en effet « une archive numérisée assez importante car elle rassemble des millions de photos, images et documents depuis les années 1970 ».

A la tête de cette agence de presse qui couvre l’actualité de personnalités publiques en « les grands événements de la mode, du sport, du cinéma, de la musique et de la télévision » ? Michèle Marchand, surnommée « Mimi », figure controversée et reine de la presse people, amie proche du couple Macron et du couple Sarkozy. Sa spécialité : produire des sujets qui ressemblent à des photos volées.

Sur la plage les pieds dans l’eau

Au printemps 2016, Brigitte Macron le rencontre par l’intermédiaire de Xavier Niel, quelques mois avant la campagne présidentielle. A cette époque, des rumeurs circulaient sur sa relation, attribuant à Emmanuel Macron une liaison avec le PDG de Radio France de l’époque, Mathieu Gallet. En réponse, en août 2016, Brigitte et Emmanuel Macron font la une de Paris-Match, « amoureux avant l’offensive », marchant sur la plage les pieds dans l’eau. Dix-huit pages du magazine leur étaient consacrées.

Lire aussi | Article réservé à nos abonnés L’affaire Mimi Marchand perturbe la rédaction de « Paris Match »

Le septuagénaire et cofondateur de Purepeople, un site d’information dédié aux stars, est soupçonné d’avoir orchestré la rétractation médiatisée de Ziad Takieddine, l’un des accusateurs de l’ancien président de la République Nicolas Sarkozy dans l’enquête sur le prétendu financement libyen de sa campagne présidentielle de 2007. Pour cela, Mme Marchand a été mise en examen en 2021 et placée sous contrôle judiciaire pour « Manipulation de témoins » Et « complot ».

Lire aussi | Article réservé à nos abonnés Rétractation de Ziad Takieddine : Carla Bruni-Sarkozy auditionnée « près de trois heures » jeudi matin

Le patron de Bestimage est également accusé d’avoir tenté de soutirer de l’argent à l’animatrice de M6 Karine Le Marchand avec des photos volées de sa fille mineure, ce qu’elle dément dans un article de Médiapart publié le 9 mai. Dans cette enquête, Médiapart a dévoilé que Mmoi Marchand recherchait activement des investisseurs au cours des dernières semaines pour éviter une cessation de paiements. Contacté, son avocat Me Toby n’a pas répondu. « Une transition » sera prochainement mis en place pour que Mmoi Marchand cède sa place, « finalement »assure M. Pelé sans plus de précisions.