Le Hamas publie une vidéo montrant deux otages israéliens kidnappés le 7 octobre

MISE À JOUR SUR LA SITUATION – Le mouvement islamiste palestinien a publié ces images alors que des négociations sont en cours avec Israël pour une trêve dans les combats et la libération des otages.

Deux otages israéliens apparaissent dans une vidéo diffusée par le Hamas. Drones et missiles guidés lancés sur Israël par le Hezbollah. Antony Blinken, le chef de la diplomatie américaine, sera en Arabie Saoudite lundi et mardi. Le ministère de la Santé du Hamas annonce un nouveau bilan de 34 388 morts. Deux jeunes Palestiniens tués par l’armée israélienne près de Jénine. Le Hamas dit « étudier » une contre-proposition pour une trêve israélienne. Le Figaro fait le point ce samedi 27 avril sur le conflit entre Israël et le Hamas.

Le Hamas publie une vidéo montrant deux otages israéliens kidnappés le 7 octobre

Une trêve pourrait-elle conduire à leur libération ? Deux otages tombés aux mains des terroristes du Hamas lors de l’attentat sanglant du 7 octobre apparaissent dans une vidéo publiée par le mouvement palestinien ce samedi après-midi.

Le Forum des familles d’otages a identifié ces deux otages comme étant Keith Siegel et Omri Miran. Le mouvement islamiste palestinien avait déjà diffusé mercredi une vidéo d’un autre otage israélien, Hersh Goldberg-Polin, 23 ans.

Le Hezbollah affirme avoir ciblé le nord d’Israël avec « des drones et des missiles guidés »

Le Hezbollah libanais a déclaré avoir ciblé samedi deux positions militaires dans le nord d’Israël, « en réponse aux attaques ennemies » contre « habitations civiles » dans le sud du Liban qui a fait trois morts dans la nuit, dont deux combattants du parti pro-iranien.

Les combattants du Hezbollah ont « a mené une attaque complexe à l’aide de drones explosifs et de missiles guidés contre le quartier général du commandement militaire d’Al-Manara et un rassemblement de forces du 51e bataillon de la brigade Golani »a indiqué le mouvement islamiste libanais dans un communiqué.

Le chef de la diplomatie américaine en Arabie Saoudite lundi et mardi

Le chef de la diplomatie américaine sera en Arabie Saoudite lundi et mardi, notamment pour « discuter des efforts en cours pour parvenir à un cessez-le-feu à Gaza permettant la libération des otages », a déclaré samedi le Département d’État. Antony Blinken, qui partira dimanche, « soulignera également l’importance d’empêcher l’expansion » Guerre régionale qu’Israël mène dans la bande de Gaza depuis les attaques sanglantes du Hamas sur son sol le 7 octobre, selon un communiqué du porte-parole du département d’Etat, Matthew Miller.

Ça compte aussi « discuter des moyens de parvenir à une paix durable dans la région, notamment par la voie d’un État palestinien indépendant accompagné de garanties de sécurité pour Israël ». Le secrétaire d’État américain participera également à une réunion des ministres du Conseil de coopération du Golfe, une organisation qui regroupe six pays de la péninsule arabique, dont le Qatar, qui joue un rôle de médiateur entre Israël et le Hamas.

Le ministère de la Santé du Hamas annonce un nouveau bilan de 34 388 morts

Le ministère de la Santé du Hamas a annoncé samedi un nouveau bilan de 34.388 morts dans la bande de Gaza depuis le début de la guerre entre Israël et le mouvement islamiste palestinien le 7 octobre. En 24 heures, au moins 32 décès supplémentaires ont été enregistrés, selon un rapport. communiqué du ministère qui fait état de 77.437 blessés en plus de 200 jours de guerre.

 » data-script= »https://static.lefigaro.fr/widget-video/short-ttl/video/index.js » >

Deux jeunes Palestiniens tués par l’armée israélienne près de Jénine

Deux Palestiniens ont été abattus dans la nuit par des soldats israéliens près d’une base militaire à l’entrée de Jénine, une ville de Cisjordanie occupée, a annoncé samedi l’armée israélienne, affirmant que ses soldats avaient répondu aux tirs. L’Autorité palestinienne a annoncé dans un communiqué « le martyre de Mustapha Sultan Abed (21 ans) et d’Ahmad Muhammad Shawahneh (20 ans), tombés sous les balles de l’occupant hier soir à Jénine ».

L’agence de presse officielle palestinienne Wafa a déclaré que les deux hommes avaient été tués. « près de la base militaire de Salem, à l’ouest de Jénine »ajoutant que deux « d’autres jeunes hommes avaient été blessés ». « Les militaires ont identifié plusieurs terroristes circulant dans un véhicule en direction de la base militaire de Salem et ouvrant le feu dans sa direction. Les militaires, prépositionnés en raison de plusieurs incidents similaires antérieurs, ont éliminé les terroristes.a indiqué l’armée israélienne dans un communiqué, précisant qu’aucun blessé n’avait été enregistré dans ses rangs.

Le Hamas dit « étudier » une contre-proposition de trêve israélienne

Le mouvement islamiste palestinien Hamas a déclaré tôt samedi « étudier » une contre-proposition israélienne pour une trêve dans les combats à Gaza et la libération des otages. « Aujourd’hui, le Hamas a reçu la réponse officielle de l’occupation sioniste à notre position qui a été remise aux médiateurs égyptiens et qatariens le 13 avril. Le mouvement étudiera cette proposition et soumettra sa réponse une fois son étude terminée.a déclaré dans un communiqué le numéro 2 de la branche politique du Hamas pour la bande de Gaza, Khalil al-Hayya.

Le Hamas a indiqué dans un communiqué du 13 avril qu’il avait soumis sa réponse aux médiateurs égyptiens et qatariens sur un projet de trêve avec Israël dans la bande de Gaza, insistant sur un cessez-le-feu permanent.

Sans rejeter explicitement le contenu du projet de trêve, le Hamas a réaffirmé son « exigences »soit « un cessez-le-feu permanent »le retrait de l’armée israélienne « de toute la bande de Gaza », « le retour des personnes déplacées dans leurs zones et lieux de résidence », et « l’intensification de l’entrée de l’aide humanitaire ». Mais Israël est particulièrement opposé à un cessez-le-feu permanent, insistant plutôt sur une pause de plusieurs semaines dans les combats pour mener ensuite, par exemple, une opération terrestre à Rafah, et refuse de se retirer de l’ensemble du territoire.

Construction d’une jetée à Gaza : un navire britannique en soutien

Un navire britannique qui doit accueillir des centaines de soldats américains impliqués dans la construction d’une jetée artificielle à Gaza pour faciliter l’acheminement de l’aide humanitaire a appareillé de Chypre, a appris samedi l’AFP de source militaire. La construction de cette infrastructure a débuté jeudi et elle devrait être opérationnelle « dès le début du mois de mai »selon le Pentagone.

La capacité opérationnelle sera dans un premier temps de 90 camions humanitaires par jour, puis de 150 par jour, selon les Etats-Unis. L’aide arrivera d’abord à Chypre, où elle sera soumise à vérification, puis sera préparée pour être livrée à Gaza.

 » data-script= »https://static.lefigaro.fr/widget-video/short-ttl/video/index.js » >

Liban : un groupe allié au Hamas affirme que deux de ses cadres ont été tués dans une frappe israélienne

Un groupe islamiste libanais proche du Hamas palestinien a déclaré que deux de ses dirigeants avaient été tués vendredi lors d’une frappe israélienne dans l’est du Liban. L’armée israélienne a annoncé plus tôt que son armée de l’air avait « a frappé et éliminé Mosab Khalaf dans la région de Meidoun au Liban, un terroriste de haut rang de l’organisation terroriste Jamaa Islamiya qui avait préparé un grand nombre d’attentats terroristes contre Israël ».

Dans un communiqué, la Jamaa Islamiya a annoncé la mort de Mosab Khalaf et Bilal Mohamed Khalaf dans la frappe israélienne, qui intervient alors que les violences entre le puissant Hezbollah libanais pro-iranien et Israël se sont intensifiées ces derniers jours. Une source de sécurité libanaise qui a requis l’anonymat avait précédemment déclaré à l’AFP que« un cadre libanais de la Jamaa Islamiya a été tué par une frappe de drone israélien qui a visé sa voiture »sur la route de Meidoun.

L’armée israélienne espère que la jetée flottante de Gaza sera opérationnelle début mai

L’armée israélienne a déclaré samedi qu’elle espérait que la jetée flottante construite pour faciliter l’acheminement de l’aide humanitaire vers la bande de Gaza, assiégée et bombardée par Israël, serait « complètement fonctionnel » le mois de mai commence.

« Nous sommes pleinement déterminés à accroître l’entrée de l’aide humanitaire à Gaza, et nous travaillerons sur cette initiative avec nos partenaires dans les semaines à venir, dans l’espoir qu’elle soit pleinement opérationnelle d’ici début mai. »a déclaré un porte-parole de l’armée, le lieutenant Nadav Shoshani, lors d’une vidéoconférence avec des médias étrangers.

Le Pentagone a annoncé jeudi avoir commencé la construction de cette plateforme flottante au large de Gaza. L’aide arrivera d’abord à Chypre, où elle sera soumise à vérification, puis sera préparée pour être livrée, a indiqué un haut responsable militaire américain.