Skip to content
Le Japon dit aux citoyens de se mettre à l’abri après le lancement d’un missile balistique par la Corée du Nord

Le Japon a averti les habitants de se mettre à couvert mardi après que la Corée du Nord a tiré un missile balistique à portée intermédiaire (IRBM) qui a survolé le pays et a atterri dans l’océan Pacifique.

Selon le ministère japonais de la Défense, le missile balistique a été lancé depuis la côte est de la Corée du Nord à 7h22 mardi (23h22 BST lundi) et a atterri 17 minutes plus tard. L’armée sud-coréenne a déclaré que le missile provenait de Mupyong-ri dans la province septentrionale de Chagang.

Le lancement de l’IRBM a provoqué un rare avertissement du gouvernement japonais aux citoyens de deux préfectures du nord – Aomori et Hokkaido – et des îles autour de Tokyo pour chercher refuge.

C’est la première fois en plus de cinq ans que le Japon a émis un avertissement pour que les résidents se mettent à l’abri d’un missile nord-coréen – la dernière fois, c’était le 15 septembre 2017 lorsque Pyongyang a lancé son missile Hwasong-12 qui a atterri dans les eaux à l’est de Hokkaidō.

L’ambassade des États-Unis à Tokyo a émis une alerte avertissant les citoyens américains de surveiller les médias pour les mises à jour.


telegraph Uk

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.